• Couverture Fiscalité et financement privé du patrimoine culturel
  • 4eme Fiscalité et financement privé du patrimoine culturel

FISCALITÉ ET FINANCEMENT PRIVÉ DU PATRIMOINE CULTUREL

Valérie Palma-Amalric

Cet article est un extrait du livre suivant :
Le Financement privé du patrimoine culturel


Date de publication : juillet 2018
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les niches fiscales, aussi contestées soient-elles, ne représentent pas toujours un gouffre financier pour l'Etat. Les cadeaux fiscaux offerts aux mécènes en matière de financement privé du patrimoine culturel en sont une excellente illustration. S'ils semblent a priori représenter une lourde dépense pour l'Etat, en réalité ils coûtent - ou coûteront à terme - moins cher qu'un financement public exclusif par des crédits budgétaires, c'est-à-dire via le versement de subventions culturelles. Les subventions ont donc aujourd'hui tendance à reculer1 au profit des financements privés que sont le marché, à travers la valorisation du patrimoine culturel, et le don. Néanmoins, la culture étant un droit précieux, il convient d'encadrer ces financements privés afin de maintenir et sauvegarder le patrimoine culturel français.

     
  • ISBN : 978-2-343-15158-8 • juillet 2018 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat