• Couverture Le Kiébé-kiébé, danse initiatique mbosi, dans ses différentes expressions
  • 4eme Le Kiébé-kiébé, danse initiatique mbosi, dans ses différentes expressions

LE KIÉBÉ-KIÉBÉ, DANSE INITIATIQUE MBOSI, DANS SES DIFFÉRENTES EXPRESSIONS

Abraham Constant Ndinga-Mbo

Le code éthique du kébé-kébé du Congo
Date de publication : juillet 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Nous sommes heureux de nous retrouver ce jour sur les terres de Mwene Ndinga, ancêtre éponyme des Mbosi. D'après tous les traditionnistes, Mwene Ndinga est le patriarche, nkoko, qui avait initié le peuplement de la boucle de l'Alima, à partir du "pays des confluents", zone de Mossaka. Les Mbosi, comme du reste leurs "cousins" de langue les Koyo, qui ont en partage la danseKiebe-kiebe, se disent tous "petits-fils de Ndinga", plus précisément, les petits-fils de Ndinga 1er resté en fait dans la boucle du fleuve Congo, dans l'actuel pays mongo, en République Démocratique du Congo. Le héros fondateur du groupe ethnolinguistique mbosi doit être pour cela désigné par Ndinga II. L'expression mbosi ci-après en effet traduit cette reconnaissance des Mbosi envers cet ancêtre : "A si ebaka a kiba, a ndaa a mba ndinga". Ce qui, littéralement, veut dire : "les descendants de Kiba, sont les petits-fils de Ndinga". Ndinga 1er apparaît ici comme le père de Kiba, autre chef de migration.

     
  • ISBN : 978-2-343-15014-7 • juillet 2018 • 27 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat