• Couverture Les déformations crâniennes dans les Andes. Un nouveau
  • 4eme Les déformations crâniennes dans les Andes. Un nouveau

LES DÉFORMATIONS CRÂNIENNES DANS LES ANDES. UN NOUVEAU "TERRITOIRE DU CORPS" À EXPLORER ?

Jérôme Thomas

Entre paysage et territoire
Date de publication : septembre 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le 13 octobre 1492, Christophe Colomb écrit dans son journal de bord que les Taïnos établis dans les îles qui deviendront l'archipel des Bahamas ont tous le front et la tête très larges. L'Amiral précise qu'il n'avait jamais rien constaté de tel jusqu'ici8. Les Européens viennent peut-être de rencontrer pour la première fois des Amérindiens qui se déforment le crâne. Tout au long de son premier voyage, le Génois ne manque d'ailleurs pas de décrire avec force étonnement les corps peinturlurés, les coiffures sophistiquées, la profusion de plumes sur les corps amérindiens. Les Espagnols sont face à une extraordinaire variété corporelle où l'imaginaire de l'homme est ici sans limite et donne à voir un corps polysémique.

     
  • ISBN : 978-2-343-15717-7 • septembre 2018 • 22 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat