• Couverture Les silences du législateur et la logique de la séparation des pouvoirs. L'art de parler sans rien dire
  • 4eme Les silences du législateur et la logique de la séparation des pouvoirs. L'art de parler sans rien dire

LES SILENCES DU LÉGISLATEUR ET LA LOGIQUE DE LA SÉPARATION DES POUVOIRS. L'ART DE PARLER SANS RIEN DIRE

Mathurin Nna

La langue et le droit
Date de publication : septembre 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire est aujourd'hui l'une des doctrines qui fondent le premier critère de classification des régimes politiques. Elle est une technique d'organisation constitutionnelle liée au libéralisme dont on trouve plusieurs interprétations1. Le principe de la séparation des pouvoirs comporte deux règles : celle de la spécialisation et celle de l'indépendance. La spécialisation signifie que les trois fonctions de l'État : législative, exécutive et juridictionnelle, doivent être attribuées à trois organes distincts ; chacun devant exercer une seule fonction et ne participant en rien à l'exercice des deux autres. D'après la règle de l'indépendance quant à elle, ces organes doivent être dépourvus de tout moyen d'action réciproque. La combinaison de ces deux règles est censée produire un équilibre entre les organes respectifs des trois fonctions.

     
  • ISBN : 978-2-343-15387-2 • septembre 2018 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat