• Couverture La contre-archive de la littérature camerounaise : du témoignage à la reconfiguration de l'histoire
  • 4eme La contre-archive de la littérature camerounaise : du témoignage à la reconfiguration de l'histoire

LA CONTRE-ARCHIVE DE LA LITTÉRATURE CAMEROUNAISE : DU TÉMOIGNAGE À LA RECONFIGURATION DE L'HISTOIRE

Jean-Arnauld Libong

La littérature camerounaise d'expression française
Date de publication : novembre 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Plus de cinquante ans après les indépendances, l'Afrique, en général, et le Cameroun, en particulier, semblent avoir tourné la page de la douloureuse période coloniale. Pourtant, les dix dernières années sont marquées par un resurgissement ostentatoire du passé colonial de la France au Cameroun. Trois événements majeurs peuvent être à l'origine de cette situation. La loi du 23 février 2005 portant sur l'introduction dans les manuels scolaires français du rôle positif de la colonisation, l'inauguration du musée du Quai Branly le 20 juin 2006 qui, pour beaucoup de chercheurs, est un avatar du colonialisme mettant toujours en évidence des objets "africains" tout en écartant les sujets, et le discours du Président français du 26 juillet 2007 prononcé à l'Université de Dakar qui excluait l'Afrique de l'histoire, relativisant les atrocités commises par la mère-patrie dans ses anciennes colonies.

     
  • ISBN : 978-2-343-16116-7 • novembre 2018 • 13 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat