• Couverture De la réforme du secteur minier à celle de l'État

DE LA RÉFORME DU SECTEUR MINIER À CELLE DE L'ÉTAT

Marie Mazalto

revue d'origine de cet article : Cahiers Africains 76

Date de publication : septembre 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La réalité congolaise est en tout point paroxysmique. Si ce pays regorge de richesses naturelles de qualité, il échoue pourtant à convertir l'exploitation de ses immenses ressources en facteur de paix, de croissance et de prospérité partagée. Il est vrai qu'avec 45 % de l'ensemble de la forêt tropicale africaine, sept millions d'hectares de terres arables, le fleuve Congo, qui possède le débit le plus régulier et le plus puissant du monde après l'Amazone, des réserves immenses et encore peu exploitées de bauxite, de cuivre, de cobalt, de charbon, de diamant, de coltan (colombo-tantalite), d'étain, de fer, d'or, d'uranium, de cassitérite, de manganèse, etc., ce pays est un incroyable réservoir de ressources naturelles.

     
  • ISBN : 978-2-296-10204-0 • septembre 2009 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto