• Couverture La nation, l’identité et le droit a l’indifférence

LA NATION, L’IDENTITÉ ET LE DROIT A L’INDIFFÉRENCE

Gérard-François Dumont

revue d'origine de cet article : Géographie et Cultures 42

SOCIOLOGIE
Date de publication : 2002
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L’homme n’étant pas le bon sauvage de Rousseau, il porte en lui une part d’agressivité susceptible d’être exercée contre les autres humains. Lorsqu’elle prend des formes violentes dans un champ géographique proche, cette agressivité est destructrice de lien social. Dans un espace débordant les frontières des États, elle est destructrice de l’unité de l’humanité. Provoquant l’insécurité, l’esprit totalitaire, l’agressivité violente nuit inévitablement à tout véritable développement, qu’il soit culturel, économique ou social.

     
  • ISBN : 2-7475-3092-2 • 2002 • 3 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto