• Couverture Intérêt et limites de l'analogie L'exemple des musiques de l'eau
  • 4eme Intérêt et limites de l'analogie L'exemple des musiques de l'eau

INTÉRÊT ET LIMITES DE L'ANALOGIE L'EXEMPLE DES MUSIQUES DE L'EAU

Danièle Pistone

Prospectives musicologiques
Date de publication : octobre 2019
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Penser, c'est comparer. L'humaine pensée cherche toujours
en effet, à travers les objets perçus, les relations, les points
communs, les différences. Notre réflexion se fonde donc quasi
inéluctablement sur l'analogie. À travers ce processus
comparatif, les considérations musicologiques quantitatives
s'appuient facilement sur des unités de référence : nombres
d'œuvres, d'instruments, de mouvements, de thèmes,
d'accords… ; mais dans les domaines artistique ou esthétique, il
s'agit également d'observations qualitatives où le recours à la
comparaison permet parfois seul de déterminer la spécificité
d'une œuvre ou des réactions qu'elle suscite.

     
  • ISBN : 978-2-343-18685-6 • octobre 2019 • 30 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat