• Couverture Fonction du silence en pédagogie : une dimension performative
  • 4eme Fonction du silence en pédagogie : une dimension performative

FONCTION DU SILENCE EN PÉDAGOGIE : UNE DIMENSION PERFORMATIVE

Philippe Rousseaux

revue d'origine de cet article : Eduquer 5

EDUCATION ENSEIGNEMENT
Date de publication : juillet 2003
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

« Le silence est fait de paroles que l’on n’a pas dites » ( Marguerite Yourcenar ). « Tu dois danser sur le monde, d’un pas alternativement retentissant et muet ». ( Paul Claudel ) « La vitesse de la lumière est supérieure à celle du son : c’est pourquoi bien des gens ont l’air brillants jusqu’à ce qu’ils ouvrent la bouche ». (Anonyme, évidemment).

Réfléchir à propos de compétences dont les enseignants estiment avoir réellement besoin pour agir, parfois pour survivre, dans le monde scolaire tel qu’il est, voilà le projet de cet article.

     
  • ISBN : 2-7475-4623-3 • juillet 2003 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso