• Couverture Des sécrétions du corps aux secrets de l'âme : une déterritorialisation de la violence dans le roman francophone postcolonial
  • 4eme Des sécrétions du corps aux secrets de l'âme : une déterritorialisation de la violence dans le roman francophone postcolonial

DES SÉCRÉTIONS DU CORPS AUX SECRETS DE L'ÂME : UNE DÉTERRITORIALISATION DE LA VIOLENCE DANS LE ROMAN FRANCOPHONE POSTCOLONIAL

Stéphane Amougou Ndi

Francophonies nomades. Déterritorialisation, reterritorialisation et enracinerrance
Date de publication : mars 2021
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dans le contexte de la littérature francophone postcoloniale, le corps humain dans l'imaginaire collectif, apparaît bien souvent comme le lieu par excellence de déploiement de la violence sous toutes ses formes. Cet espace aux contours complexes à plusieurs égards se lit comme un territoire et son analyse passe alors par le recours à des concepts, tels que la déterritorialisation et la reterritorialisation. Si la présente réflexion ambitionne d'interroger "des sécrétions du corps aux secrets de l'âme : une déterritorialisation de la violence dans le roman francophone postcolonial", c'est pour éclairer autrement le phénomène de violence dans l'espace francophone africain. Cette étude montre comment la violence se déterritorialise. Aussi, l'inscription du corps comme signe littéraire devient-elle finalement une métaphore de l'état de délitement des sociétés africaines postcoloniales.

     
  • ISBN : 978-2-343-21242-5 • mars 2021 • 13 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat