• Couverture Naturalisation du bien-être
  • 4eme Naturalisation du bien-être

NATURALISATION DU BIEN-ÊTRE

Bernard Roullet

Bien-être, questions de gestion
Date de publication : juin 2021
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

À l'instar de la conscience, tout le monde sait ce qu'est le bien-être, mais serait bien en peine d'en donner une définition exhaustive et universelle. Le bien-être (BE) est une condition sine qua non d'une santé stable et d'une longévité espérée. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la santé comme "un état de complet bien-être physique, mental et social, [qui] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité". La Haute Autorité de Santé indique pour sa part : "La santé est ainsi prise en compte dans sa globalité. Elle est associée à la notion de bien-être". Peut-on trouver une mesure, indépendante des introspections et des verbalisations, qui ne font qu'effleurer la surface de la conscience accessible ? Si un BE, physique ou matériel, peut être indirectement, mais rationnellement, appréhendé, par exemple les constantes et les normes physiologiques médicales pour l'individu, le PIB par tête, la mortalité infantile, ou les espérances de vie, etc. pour une collectivité, il en est toute autre pour le versant mental ou psychologique du concept. Au-delà des construits humanistes, qu'en disent les sciences cognitives et affectives et les biosciences en général ?

     
  • ISBN : 978-2-343-23440-3 • juin 2021 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat