• Couverture Sortir de l'ombre, s'effacer dans la lumière
  • 4eme Sortir de l'ombre, s'effacer dans la lumière

SORTIR DE L'OMBRE, S'EFFACER DANS LA LUMIÈRE

Lydie Decobert

Cet article est un extrait du livre suivant :
L'auteur dans son oeuvre entre présence et effacement


Date de publication : juin 2021
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le rituel d'Alfred Hitchcock, apparaître dans le film, prête à sourire.
Son passage est si bref qu'il n'est pas aisé d'en saisir la portée. Ce rituel en convoque un autre, décliné depuis la Renaissance : la configuration du peintre dans son oeuvre. Figurant d'un instant, le cinéaste se présente en contrebassiste dans Strangers on a Train ("L'Inconnu du Nord-Express", 1951), comme
Véronèse s'est représenté en premier joueur de viole de gambe dans Les Noces de Cana (1562-1563) selon Boschini. Pourquoi Véronèse se met-il au premier plan en tant que musicien, effaçant son statut de peintre ? Pourquoi le cinéaste passe-t-il du plateau à l'écran ? Ces créateurs, qui semblent ignorer le spectateur, ne font-ils que signer leur travail ou délivrent-ils des informations,essentielles ?

     
  • ISBN : 978-2-343-23526-4 • juin 2021 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat