• Couverture Autobiographies impersonnelles : présences d'Annie Ernaux dans les années et mémoire de fille
  • 4eme Autobiographies impersonnelles : présences d'Annie Ernaux dans les années et mémoire de fille

AUTOBIOGRAPHIES IMPERSONNELLES : PRÉSENCES D'ANNIE ERNAUX DANS LES ANNÉES ET MÉMOIRE DE FILLE

Béatrice Lefebvre-Côté

Cet article est un extrait du livre suivant :
L'auteur dans son oeuvre entre présence et effacement


Date de publication : juin 2021
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dans les pages qui concluent Les Années, la voix narrative qualifie d'"autobiographie impersonnelle"1 son déroulé historique de 1940 au début des années 2000. Antinomique au premier regard, ce syntagme décrit pourtant bien les œuvres récentes d'Annie Ernaux, tant par le choix des pronoms impersonnels et pluriels "on", "nous" et "elle" dans Les Années (2008) que par la dissociation de la narration entre le "je" et le "elle" dans Mémoire de fille (2016).

     
  • ISBN : 978-2-343-23526-4 • juin 2021 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat