• Couverture Traduire la littérature de jeunesse, entre mythe et réalité
  • 4eme Traduire la littérature de jeunesse, entre mythe et réalité

TRADUIRE LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE, ENTRE MYTHE ET RÉALITÉ

Camille Fort

LANGAGE(S) ET TRADUCTION
Date de publication : juillet 2021
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Mais quel "mythe", justement ? Préparant cette intervention, j'avais d'abord en tête le mythe, tenace y compris parmi mes étudiants, qui voudrait que la littérature enfantine suscite une traduction spontanée. Une traduction avec peu ou pas d'étapes intermédiaires, comme si écrire pour l'enfant, pratique omniprésente, se faisait dans un médium universel. Comme si la langue-source du texte "oubliait" ses particularismes pour redevenir - puisqu'on est dans le mythe - la langue originelle, adamique, rêvée par les philosophes classiques comme frappée d'une transparence absolue entre le signe et l'objet. La littérature de jeunesse dirait si simplement, si directement ce qu'elle a à dire, que sa traduction deviendrait elle-même un jeu d'enfant : aussi y aurait-il peu d'effort et peu de mérite à traduire les contes animaliers de Beatrix Potter ou la saga Harry Potter de J. K. Rowling.

     
  • ISBN : 978-2-343-23513-4 • juillet 2021 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat