• Couverture
  • 4eme

"GETTING A FEEL FOR FEEL" : LE SUBSTANTIF FEEL ET LA REPRÉSENTATION DE LA COMPRÉHENSION COMME PERCEPTION

Stéphanie Béligon

Cet article est un extrait du livre suivant :
Sens (inter)dits


Date de publication : avril 2021
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Cette contribution porte sur le sémantisme du substantif feel en anglais américain et plus particulièrement sur son emploi renvoyant à la compréhension. Cet article se fonde sur le Corpus of Contemporary American English (COCA). Cette acception de feel nous intéresse ici car la plupart des significations de ce lexème sont liées à la perception. Nous nous interrogeons ainsi sur le lien entre perception et compréhension, et nous défendons l'hypothèse que si feel exprime l'un et l'autre de ces domaines, c'est qu'ils sont interdépendants : notre objectif sera de mettre en évidence ce qu'ils ont de commun pour justifier que feel puisse exprimer l'un comme l'autre. D'autre part, en comparant feel à d'autres substantifs qui ont trait à la compréhension, tels que feeling, knack ou grasp, nous cherchons à démontrer que feel présente une vision de la compréhension qui lui est propre. Nous nous intéressons aussi à ce nom en tant que substantif dérivé du verbe feel : d'autres substantifs, comme look, taste et smell, sont dérivés d'un verbe de perception par conversion, sans pour autant exprimer la compréhension : nous cherchons à cerner ce qui, dans le sémantisme de feel, permet de faire émerger cette signification particulière. Mots-clés : feel ; anglais ; sensation ; perception ; compréhension.

     
  • ISBN : 978-2-343-22729-0 • avril 2021 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat