POÈME DU RÉVEIL

Jeanne Hyvrard

Date de publication : mars 2007

Le réveil ne sonne plus

Tant désormais je devance l'appel

Montant au front dès avant l'aube

La tête ceinte de mots compatissants

La carcasse lourde et la peau desséchée

Pas faute d'amour pourtant

Mais d'amicalité

Armée de l'âge ô mon unique armée

Ainsi vais-je au devant du devisement du monde

Coulant vers la jeunesse sans peur ni reproche

Dévoilant pour elle l'histoire des navigants

Nos grands prédécesseurs

Du premier cataclysme à l'ultime redressement

Le réveil ne sonne plus

Tant désormais je monte au front

Au milieu de la nuit

L'obscurité s'étendant maintenant

Au monde de l'enchantement

Le jour ne revient plus

Il me faut l'inventer

O l'armement de la belle armature

Et le front lourd

De l'armateur compatissant

Le réveil ne sonne plus

Tant au milieu de la nuit

Je monte au front

La boussole à la main

Penchée sur la cargaison des mots naissants

Connaissants

     
  • Jeanne Hyvrard le 11 Décembre 2001
  • mars 2007

du même auteur

ARYTHMIE
Jeanne Hyvrard
BONTE (LA)
Jeanne Hyvrard
CANICULE
Jeanne Hyvrard
EN FINIR AVEC LA HAINE
Jeanne Hyvrard
GONESSE
Jeanne Hyvrard
HAIKU AU CHAT ROUX
Jeanne Hyvrard
HYMNE A MA PETITE FILLE
Jeanne Hyvrard
JARDIN D'HIVER (LE)
Jeanne Hyvrard
JOIE D'ALEXANDRE (LA)
Jeanne Hyvrard
MENTON
Jeanne Hyvrard
ODE À LA LUMIÈRE
Jeanne Hyvrard
ODE À LA PLANCHE A PAIN
Jeanne Hyvrard
PANTIN
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA BARRETTE
Jeanne Hyvrard
POÈME A LA BETTERAVE
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA CACHETTE
Jeanne Hyvrard
POÈME A LA DÉSINDUSTRIALISATION
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA DIVINITÉ FAROUCHE
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA FERME
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA FRESQUE
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA LAMPE
Jeanne Hyvrard
POÈME A LA PIVOINE
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA RUMEUR
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA SCIERIE
Jeanne Hyvrard
POÈME À LA VENTE AUX ENCHÈRES
Jeanne Hyvrard
POÈME À L'AÉRONAUTIQUE
Jeanne Hyvrard
POEME A L'AMI
Jeanne Hyvrard
POEME A L'ARAIGNEE
Jeanne Hyvrard
POÈME A L'ÉTOILE FILANTE
Jeanne Hyvrard
POEME A L'ETRANGE VISITEUR
Jeanne Hyvrard
POÈME À L'HÔPITAL
Jeanne Hyvrard
POÈME À MON GRAND-PÈRE JULES DHERBÉCOURT
Jeanne Hyvrard
POÈME AU BAHUT DE LA TANTE MARGUERITE
Jeanne Hyvrard
POEME AU CIDRE
Jeanne Hyvrard
POÈME AU COUCHER
Jeanne Hyvrard
POÈME AU FAUNE
Jeanne Hyvrard
POEME AU FLEUVE
Jeanne Hyvrard
POÈME AU JASEUR
Jeanne Hyvrard
POÈME AU LINGE
Jeanne Hyvrard
POÈME AU MANQUE
Jeanne Hyvrard
POÈME AU NIHILISTE
Jeanne Hyvrard
POÈME AU RAZ DE MARÉE
Jeanne Hyvrard
POEME AU ROMARIN
Jeanne Hyvrard
POÈME AU TIGRE
Jeanne Hyvrard
POÈME AU TRAIN 6174
Jeanne Hyvrard
POÈME AU VIADUC DE MILLAU
Jeanne Hyvrard
POÈME AU VOISINAGE
Jeanne Hyvrard
POÈME AUX AMOUREUX URBAINS
Jeanne Hyvrard
POEME AUX LILAS
Jeanne Hyvrard
POÈME AUX ROSES DE DÉCEMBRE
Jeanne Hyvrard
POÈME AUX TERRILS
Jeanne Hyvrard
POÈME DE LA TRANSMISSION
Jeanne Hyvrard
POÈME DU LYCÉE MAURICE GENEVOIX À MONTROUGE
Jeanne Hyvrard
POEME DU RETOUR
Jeanne Hyvrard
POEME POUR ADELAIDE
Jeanne Hyvrard
POINTE DU RAZ (LA)
Jeanne Hyvrard
ROUTE DE LA SOIE (LA)
Jeanne Hyvrard
TAXI
Jeanne Hyvrard
ULTIME LIEN (L')
Jeanne Hyvrard