L'ORDRE DU TRÉSOR SACRÉ DU JAPON

Français titulaires de cette décoration

Jean-Marie Thiébaud

Japon
Date de publication : octobre 2007

L'Ordre du Trésor sacré a été créé par l'empereur Mutsuhito le 3 janvier 1888. Il est attribué à des Japonais et à des étrangers en reconnaissance de leur dévouement pour le Japon et son peuple.

Il comprend cinq classes. Parmi les Français titulaires de cette décoration, citons :

ANOGE Antoine, né à Lyon (Rhône) le 26.07.1900, † à Montbeton (Tarn-et-Garonne) le 07.07.1991, inhumé dans le tombeau familial à Chauffailles (Saône-et-Loire), docteur en philosophie en 1922, envoyé à Rome pour y obtenir son doctorat en théologie, parti le 20.09.1926 pour le diocèse d'Osaka au Japon, rappelé en France en 1934 pour enseigner, au séminaire de Bièvres, la théologie, la philosophie et l'histoire de l'église. Il devint conseiller de l'ambassadeur du Japon à Rome de 1952 à 1981. Le pape Paul VI le nomma prélat d'honneur de Sa Sainteté en juillet 1960. Chevalier de la Légion d'Honneur (1963), officier de l'Ordre National du Mérite (1978), officier de l'Ordre du Trésor sacré.

ARCOUËT Henri-Nicolas (1896-1969), membre de la mission militaire française d'aéronautique française (1919-1920) (renseignement communiqué par Patrick Arcouët, son petit-fils).

AUGARDE Jacques, né à Agen (Lot-et-Garonne) le 13.04.1908, † le 19.07.2006, inhumé au cimetière municipal d'Agen, journaliste, député MRP de Constantine, sous-secrétaire d'État aux Affaires musulmanes en 1947-1948, sénateur de 1951 à 1959, maire de Bougie (Algérie) de 1947 à 1962, fondateur et président du comité de liaison des associations nationales de rapatriés, commandeur de la Légion d'Honneur, de l'Ordre national du Mérite et de l'Ordre du Trésor sacré.

BARRAULT Jean-Louis, né au Vésinet (Yvelines) le 08.09.1910, † à Paris le 22.01.1994, acteur, metteur en scène et directeur de théâtre. Organisateur en 1977 d'une tournée de représentations de la compagnie Madeleine Renaud-Jean-Louis Barrault dans tout l'archipel du Japon, décoré en 1969 de l'Ordre du Trésor sacré, Rayons d'or en sautoir.

BOISSONNADE de FONTARABIE Gustave Émile, né à Vincennes (Val-de-Marne) le 07.06.1825, † à Antibes (Alpes-Maritimes) le 27.06.1910, inhumé au cimetière de Ribiac, agrégé de droit en 1853, chargé de cours à la faculté de droit de l'université de Paris jusqu'en 1864 puis professeur adjoint à la faculté de droit de l'université de Grenoble (Isère) jusqu'en 1867, chargé en 1873 par le recteur de l'Académie de Paris d'enseigner le droit constitutionnel et criminel à des résidents japonais à Paris, embarqué pour le Japon en novembre de la même année, ministre du Japon en France de 1873 à 1895, engagé par contrat signé à Paris en juin 1873 pour "aider à la confection des lois et autres travaux réglementaires et consultatifs, comme légiste au service du gouvernement japonais", rédacteur du Code pénal et du Code de procédure criminelle du Japon de 1875 à 1880 puis, de 1881 à 1888, du premier Code civil japonais conçu en respectant la consigne de l'empereur ("Wakon Yôsai", "esprit du Japon, technique de l'Occident"), président honoraire de la société franco-japonaise fondée à Paris le 16 septembre 1900. Officier de la Légion d'Honneur, Ordre du Soleil levant (Japon) de 2e classe en 1876 puis de 1re classe avant son départ du Japon (premier étranger à recevoir cette éminente distinction), Ordre du Trésor sacré (1887).

BRYLINSKI Roger Auguste, né à La Bresse (Vosges) le 17.01.1873, capitaine de frégate, attaché naval près l'ambassade de France au Japon en 1919, chevalier de la Légion d'Honneur, chevalier de l'ordre du Dragon vert d'Annam, officier de l'Ordre du Trésor sacré.

CARDIN Pierre, né à Venise (Italie) le 07.07.1922, grand couturier et mécène français, commandeur de la Légion d'Honneur et de l'Ordre national du Mérite, chevalier des Arts et Lettres, décoré de l'Ordre du Trésor sacré, étoile d'or et d'argent en 1991.

ÉVRARD Félix, né à La Maxe (Moselle) le 25.02.1844, † le 05.04.1919, inhumé à Yokohama dans le cimetière des étrangers, ordonné prêtre aux Missions étrangères de Paris le 15.06.1867, parti pour le Japon le 16.08.1867, envoyé dans le Nord du pays à Niigata où il demeura une douzaine d'années. En 1880, il fut muté à Yokohama où il se rendit déguisé en samouraï. Le ministre de la République française lui demanda de servir de secrétaire et d'interprète à la légation ce qui lui valut d'être décoré, en 1882, de l'Ordre du Soleil Levant et, en 1903, lors d'un congé en France, de la croix de chevalier de la Légion d'Honneur. En 1906, il fut nommé procureur et vicaire général de l'archidiocèse de Tôkyô et, en 1915, curé de la paroisse de Wakabacho (Yokohama). En 1917, l'empereur du Japon lui remit la décoration de l'Ordre du Trésor sacré.

FARRÈRE Claude (de son vrai nom Frédéric-Charles BARGONE), né à Lyon (Rhône) le 27.04.1876, † à Paris le 21.06.1957, capitaine de corvette en 1918. Il démissionna de l'armée en 1919 pour se consacrer à l'écriture et obtint le prix Goncourt en 1905 avec Les Civilisés. Le 6 mai 1932, il fut blessé de deux balles en s'interposant entre le président Doumer et son assassin Paul Gorgulov. Membre de l'Académie française depuis le 28 mars 1935, Farrère fut invité en 1938 par le gouvernement japonais en tant qu'écrivain "indépendant" et, pendant son séjour, reçut l'insigne de deuxième classe de l'Ordre du Trésor sacré.

FAURE Jacques-Paul, né à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 14.11.1869, † à Paris à l'hôpital du Val de Grâce le 24.08.1924, inhumé au cimetière de Clermont-Ferrand, admis à l'École Polytechnique le 21.10.1889, lieutenant-colonel d'artillerie, chef de la mission militaire française d'aéronautique au Japon en 1918-1920, au cours de laquelle il fut promu colonel en 1919. En 1923, il finira sa carrière comme général commandant la 11e brigade de bombardement de Metz (Moselle). Commandeur de la Légion d'Honneur (1924), croix de guerre 1914-1918, commandeur des ordres du Trésor sacré et du Soleil levant.

FLOUZAT Denise, née à Paris en 1928, docteure ès sciences économiques et diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris, professeure de sciences économiques et de gestion à l'université Paris I- Panthéon-Sorbonne, ancien membre du conseil général de la Banque de France. Chevalier de la Légion d'Honneur, officier de l'Ordre national du Mérite, officier des Palmes académiques, cordon de l'Ordre du Trésor sacré.



FRANK Bernard, né à Paris le 28.02.1927, † le 15.10.1996, diplômé de japonais en 1948, pensionnaire de la Maison franco-japonaise de Tôkyô de 1954 à 1957, diplômé de l'École pratique des hautes études, chargé de cours à la Sorbonne de 1967 à 1970, directeur d'études (histoire et philologie japonaises) à l'École pratique des hautes études de 1965 à 1981, directeur français de la Maison franco-japonaise de 1972 à 1974, directeur de l'équipe de recherche associée au C.N.R.S., "études japonaises", de 1976 à 1991, professeur titulaire de la chaire de civilisation japonaise au Collège de France de 1979 à 1996, membre associé de l'Académie du Japon. Il avait découvert le Japon à travers l'œuvre de Lafcadio Hearn, un écrivain irlandais qui s'était fixé dans ce pays à la fin du 19e siècle. Lors de son premier séjour au Japon, il a épousé Tsuchihachi Junko, issue d'une vieille famille de notables de la préfecture de Wakayama, étudiant la peinture occidentale à l'université des Arts de Tôkyô. Officier de la Légion d'Honneur, de l'Ordre national du Mérite, des Palmes académiques, chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres, grand officier de l'Ordre du Trésor sacré.

GUILLAIN Robert, né le 04.09.1908, † en 1998, journaliste, entré à l'agence Havas en 1934, envoyé en Chine en 1937 pour couvrir la guerre sino-japonaise, correspondant du journal Le Monde à Tôkyô avant-guerre, auteur de Aventure Japon et de Geishas ou le monde des fleurs et des saules (1997), président d'honneur et fondateur de l'Association de presse France-Japon. Il a été reçu à l'Institut franco-japonais de Tôkyô. Robert Guillain a été décoré en 1969 de l'Ordre du Trésor sacré, Rayons d'or en sautoir.



GUIMET Émile, né à Lyon (Rhône) le 2.06.1836, † à Fleurieu-sur-Saône (Rhône) le 12.06.1918, richissime industriel, président de Péchiney. Il s'embarqua pour Yokohama et séjourna au Japon avec un ordre de mission de Jules Ferry, ministre français de l'Instruction publique, du 10 avril 1876, lui demandant de mener une enquête sur les religions de la Chine, des Indes et du Japon. De retour en France, il collabora activement à l'organisation d'un musée Guimet qui ouvrit ses portes à Lyon en 1879. Il jugea opportun de le transférer trois ans plus tard à Paris. L'actuel Musée national des Arts asiatiques - Guimet, inauguré par Sadi-Carnot le 20.11.1889, rattaché à la direction des musées de France en 1927, rassemble la plus grande collection mondiale d'œuvres d'art en provenance de l'Asie. Émile Guimet a été nommé commandeur de l'Ordre du Trésor sacré en 1899.



LAROSIÈRE de CHAMPFEU (de) Jacques, né à Paris 7e le 12.11.1929, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, élève de l'ENA de 1954 à 1958, licencié ès lettres et en droit, inspecteur général des finances, directeur de cabinet de Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre des Finances (de janvier à mai 1974), directeur du Trésor de 1974 à 1978, directeur général du F.M.I. (Fonds monétaire international) de 1978 à 1986, directeur de la Banque de France de 1987 à 1993, élu le 03.05.1993 à l'Académie des Sciences morales et politiques. Il s'est rendu plusieurs fois au Japon depuis mai 1973 et s'est lié d'amitié avec de nombreuses personnalités japonaises de premier plan. S. E. Atsuhiko Yatabe, ambassadeur du Japon en France, lui a remis, le 26.07.1993, le grand cordon de l'Ordre du Trésor sacré.



MOUCLIER Jacques, né le 02.12.1924, président de la Fédération française de la Couture, du Prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode, président de la Chambre syndicale de la Couture parisienne, auteur de l'ouvrage Haute Couture, publié en 2004. En 1994, il a été décoré de l'Ordre du Trésor sacré, Rayons d'or en sautoir, pour avoir favorisé le développement de l'industrie de la mode au Japon.



MUSELIER Émile, né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 17.04.1882, † à l'hôpital maritime de Toulon (Var) le 02.11.1965, inhumé au cimetière Saint-Pierre de Marseille, amiral, grand officier de la Légion d'Honneur, officier de l'Ordre du Trésor sacré.

OURISSON Guy, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 26.03.1926, † à Strasbourg (Bas-Rhin) le 03.11.2006, professeur de chimie organique. Dès son arrivée à l'université Louis Pasteur (dont il fut le premier président), il forma de jeunes chercheurs japonais et a initié des échanges pluridisciplinaires entre chercheurs strasbourgeois et japonais. En mai 1985, il a créé l'association Amitié Strasbourg-Japon. Commandeur de la Légion d'Honneur et de l'Ordre national du Mérite, il a été décoré en 1993 de l'Ordre du Trésor sacré.

PINTE Étienne, né à Ixelles (Belgique) le 19.03.1939, maire de Versailles, député UMP de la 1re circonscription des Yvelines, grand officier de l'Ordre du Trésor sacré.



PLATTARD Serge, docteur en physique nucléaire de l'université d'Orsay, conseiller scientifique à Tôkyô de 1990 à 1994, directeur des relations internationales du Centre National d'Études Spatiales (C.N.E.S.), premier secrétaire général de l'European Space Policy Institute (ESPI), chevalier de la Légion d'Honneur et décoré de l'Ordre du Trésor sacré, Rayons d'or. En janvier 2003, dans le cadre de l'association Synergies France-Japon, il a donné une conférence sur "Les relations franco-japonaises dans le domaine spatial".

PLIQUE Joseph Anatole, né à Montreuil-sur-Thomance (Haute-Marne) le 01.12.1866, † à Gudmont (Haute-Marne) le 17.07.1949, colonel, premier directeur de la direction de la gendarmerie nouvellement créée en 1920, général de brigade le 24.06.1923, officier de la Légion d'Honneur (1921), commandeur de l'Ordre du Dragon de l'Annam (1921), 3e classe dans l'Ordre du Trésor sacré.

RAMPAL Jean-Pierre, né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 07.01.1922, † à Paris le 20.05.2000, professeur de flûte au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il a été décoré de l'Ordre du Trésor sacré, Rayons d'or en sautoir, en 1994 pour avoir enseigné la flûte à des étudiants japonais et avoir contribué à une meilleure connaissance de la flûte au Japon.

VANDERMEERSCH Léon, né à Wervicq-Sud en 1928, sinologue, professeur émérite à l'École pratique des hautes études, directeur de la Maison franco-japonaise de Tôkyô de 1981 à 1984, directeur de l'EFEO (École française d'Extrême-Orient de 1989 à 1989, membre correspondant de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres). Il a participé à de nombreux congrès et colloques au Japon. Chevalier de la Légion d'Honneur et de l'Ordre des Palmes académiques, il a aussi été décoré de l'Ordre du Trésor sacré, étoile d'or et d'argent.

     
  • Jean-Marie Thiébaud
  • octobre 2007

du même auteur

ABJURATION DE GÉDÉON BÉRANGER DE MONTAIGU (L')
Capitaine à la citadelle de Besançon et du régiment du Maine (26 juin 1700)
Jean-Marie Thiébaud
AMBASSADEURS DE LA CONFÉDÉRATION HELVÉTIQUE EN RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE, RÉPUBLIQUE POPULAIRE DÉMOCRATIQUE DE CORÉE DU NORD ET MONGOLIE (LES)
Liste de 1950 à 2008
Jean-Marie Thiébaud
AMBASSADEURS DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EN RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE (LES)
Liste de 1964 à 2008
Jean-Marie Thiébaud
AMBASSADEURS DU ROYAUME DE BELGIQUE EN RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE (LES)
Liste de 1972 à 2008
Jean-Marie Thiébaud
AMBASSADEURS U.S. DANS LES PAYS BALTES EN 2005-2007 (LES)
Jean-Marie Thiébaud
ANCIENNE LÉGATION DE RUSSIE À SÉOUL (ROYAUME DE CORÉE) (L')
Бывшее пуское посольство
Jean-Marie Thiébaud
ANTHROPONYMIE : LE FORGERON
Jean-Marie Thiébaud
ARISTOCRATIE JAPONAISE (L')
Jean-Marie Thiébaud
ARMOIRIES DE LA LAPONIE (LES)
Jean-Marie Thiébaud
ASCENDANTS DE JEAN JACQUES GIRARD, DE SANCEY (DOUBS)
Meunier, XVIe-XVIIe siècles
Jean-Marie Thiébaud
AVOCATS EN PARLEMENT EN FRANCHE-COMTÉ
17e-18e siècles
Ébauche de catalogue
Jean-Marie Thiébaud
BIOGRAPHIE ET GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE DE GABRIEL LOUIS SABAS FAIVRE DE COURCELLES
dit Febure (1726-1793), général de la Révolution
Jean-Marie Thiébaud
BOURGEOIS DE CLERVAL (DOUBS) DU 14E AU 16E SIÈCLE
Jean-Marie Thiébaud
BOURGEOIS DE SAINT-HIPPOLYTE (DOUBS) DU 14E AU 17E SIÈCLE (LES)
dans les "Testaments de l'Officialité de Besançon" d'Ulysse Robert
Jean-Marie Thiébaud
CATHÉDRALE DE SÉOUL DE L'ÉGLISE ANGLICANE DE CORÉE (LA)
Jean-Marie Thiébaud
CATHÉDRALE MYEONG-DONG DE SÉOUL (CORÉE DU SUD) (LA)
Jean-Marie Thiébaud
CATHOLICISME AU MAROC ET L'ÉGLISE DE LA PAROISSE DES SAINTS MARTYRS DE MARRAKECH (LE)
Jean-Marie Thiébaud
CIMETIÈRE CHRÉTIEN DE MARRAKECH (MAROC) (LE)
Jean-Marie Thiébaud
CIMETIÈRE DE LA MISSION D'URAKAMI À NAGASAKI (JAPON) (LE)
Jean-Marie Thiébaud
CIMETIÈRE INTERNATIONAL D'HAPJEONG DONG (ALIAS HYANG HWA JIN) À SÉOUL (CORÉE DU SUD) (LE)
Jean-Marie Thiébaud
CIMETIÈRE INTERNATIONAL D'INCHEON (CORÉE DU SUD) (LE)
Jean-Marie Thiébaud
CIMETIÈRE MISSIONNAIRE HISTORIQUE DE SAM-HO-TJYANG (ALIAS YONG-SAN) À SÉOUL (LE)
Jean-Marie Thiébaud
CIMETIÈRES DE IAşI (MOLDAVIE, ROUMANIE) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
CINQ GOUVERNEURS FRANÇAIS DE LA FRANCHE-COMTÉ (1674-1789) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
COMMANDANTS DU 1ER R.E.P. (RÉGIMENT ETRANGER PARACHUTISTE) DE 1956 À 1961
Jean-Marie Thiébaud
COMTE TERAUCHI MASATAKE (1852-1919) (LE)
Le premier gouverneur japonais de la Corée de 1910 à 1916
Jean-Marie Thiébaud
COMTES, VICOMTES, BARONS ET CHEVALIERS EN FRANCHE-COMTÉ (LES)
Index des noms de personnes
Jean-Marie Thiébaud
CONSEILS AUX ÉTUDIANTS ET AUX LYCÉENS POUR APPRENDRE AVEC PLUS DE FACILITÉ ET D'EFFICACITÉ
Jean-Marie Thiébaud
CONSEILS AUX ÉTUDIANTS ET AUX LYCÉENS POUR AUGMENTER LEURS CHANCES DE RÉUSSITE AUX EXAMENS
Jean-Marie Thiébaud
CONSULS ET VICE-CONSULS DE FRANCE À MOGADOR (MAROC)
Jean-Marie Thiébaud
COUVENT ET LE SÉMINAIRE DE CONSOLATION (DOUBS) (LE)
Histoire du Moyen Âge à nos jours
Liste des dix premiers supérieurs du séminaire (1833-1906)
Jean-Marie Thiébaud
DESCENDANCE DE JEAN D'AUXIRON, DE VALOREILLE (DOUBS), NÉ VERS 1470 (LA)
Huit premières générations
Jean-Marie Thiébaud
DESCENDANCE D'HONORABLE ETIENNE FALLOT, DE FLEUREY (DOUBS) ET D'ISABELLE D'AUXIRON, DE VALOREILLE (DOUBS)
17e-19e siècles
Jean-Marie Thiébaud
DEVISE DU 1ER R.C.P.
Premier Régiment de Chasseurs Parachutistes
Jean-Marie Thiébaud
DEVISES DES R.C.P. (RÉGIMENTS DE CHASSEURS PARACHUTISTES) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
DEVISES DES R.P.I.M.A. (RÉGIMENTS PARACHUTISTES D'INFANTERIE DE MARINE) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
DEVISES DES RÉGIMENTS PARACHUTISTES FRANÇAIS (LES)
Jean-Marie Thiébaud
DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE DES PAYS BALTES
Le personnel politique, diplomatique et militaire de 1918 à 2007
Table des noms cités
Jean-Marie Thiébaud
DOCTEUR FRANK SCHOFIELD (1889-1970) (LE)
Missionnaire canadien anglophone presbytérien en Corée
Jean-Marie Thiébaud
DOCTORESSE FRANÇOISE LÉGEY, TOUBIBA EN ALGÉRIE PUIS À MARRAKECH (LA)
Jean-Marie Thiébaud
ÉCHEVINS DE SANCEY-LE-LONG (DOUBS) (LES)
236 échevins de 1507 à 1790
Jean-Marie Thiébaud
ÉGLISE DE CHAUX-LES-CHÂTILLON (LES TERRES DE CHAUX, DOUBS)
Terrier et rentier de la chapelle de la Vraie Croix (1498-1563)
Jean-Marie Thiébaud
ENFANTS DE CLAUDE DE VIOLAINE, INGÉNIEUR ORDINAIRE DU ROI EN CHEF DE LA CITÉ DE BESANÇON (LES)
Des naissances rapprochées au début du 18e siècle
Jean-Marie Thiébaud
FAMILLE SOCIÉ, SOCIER, SORCIER, DE SOLEMONT (DOUBS) (LA)
Descendance de Pierre Sorcier (alias Socier ou Socié)
Jean-Marie Thiébaud
FAMILLES ROBARDEY DE FEULE, DE MOUSTIER DE MARVELISE, DE CROSEY DE RANS, DE ROLL ET BASSAND
Notules généalogiques
Jean-Marie Thiébaud
FRANCE ET LES POSTES CORÉENNES (LA)
Jean-Marie Thiébaud
FRANCS-COMTOIS DE LA RÉVOLUTION (1789-1799) (LES)
Dictionnaire patronymique et notices biographiques détaillées
Présentation - Dos de couverture
Jean-Marie Thiébaud
GAIJIN BOCHI (CIMETIÈRE POUR ÉTRANGERS) D'AOYAMA À TÔKYÔ (LE)
Jean-Marie Thiébaud
GARESSUS TUÉS PENDANT LA GUERRE 1914-1918 (LES)
Jean-Marie Thiébaud
GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE COLIN DE VALOREILLE (16E-18E SIÈCLES)
Jean-Marie Thiébaud
GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE JOBIN, DE DAMPRICHARD, SANTOCHE ET CLERVAL (DOUBS)
XVIIe-XIXe siècles
Jean-Marie Thiébaud
GÉNÉALOGIE DESCENDANTE DES SAMOURAÏS MATSUDAIRA (15E-16E SIÈCLES)
Jean-Marie Thiébaud
GOUVERNEURS D'ESTONIE (EMPIRE DE RUSSIE) DE 1710 À 1917 (LES)
Jean-Marie Thiébaud
GRANDES FAMILLES JAPONAISES (LES)
Généalogie de la lignée des shoguns Tokugawa (16e-19e siècles)
Jean-Marie Thiébaud
HABITANTS DE MOISSEY (JURA) EN 1770 (LES)
Jean-Marie Thiébaud
HENRI BOUCHOT (1849-1906), SA FAMILLE ET SON ŒUVRE
Jean-Marie Thiébaud
HENRY GERHARD APPENZELLER (1858-1902)
Premier missionnaire méthodiste en Corée
Jean-Marie Thiébaud
HISTOIRE ET GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE DE CŒUVE (14E–16E SIÈCLES)
Une famille féodale de l'évêché de Bâle dans les duché et comté de Bourgogne
Jean-Marie Thiébaud
HISTOIRE ET GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE FRÈRE DE VILLEFRANCON (16E-19E SIÈCLES)
de Rochejean, Pontarlier, Besançon, Dole, Villefrancon
Jean-Marie Thiébaud
HISTORIQUE DES RELATIONS DIPLOMATIQUES ENTRE LA FRANCE ET LA MONGOLIE (1965-2007)
Jean-Marie Thiébaud
HUIT FILLEULS DE DEMOISELLE PIERRETTE DE LA VERNE (LES)
Fille de Nicolas de La Verne, écuyer, et de Françoise de Blicterswick, et femme de Jacques d’Auxiron, de Valoreille (Doubs)
Jean-Marie Thiébaud
IMPOSSIBLES FÉMININS OU LES NOMS DE PROFESSIONS ET LES TITRES DIFFICILEMENT FÉMINISABLES (LES)
Aux limites du politiquement correct mais en plein cœur d'un certain snobisme ambiant
Pour en sourire (discrètement) puisque c'est encore permis
Jean-Marie Thiébaud
INSCRIPTIONS DE L'ANCIEN CIMETIÈRE DE MONTBENOÎT (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
INSCRIPTIONS DU CIMETIÈRE DE MOGADOR (ESSAOUIRA, MAROC) (LES)
étude épigraphique et généalogique
Jean-Marie Thiébaud
INSCRIPTIONS TUMULAIRES DU CIMETIÈRE DE CLERVAL (DOUBS)
Jean-Marie Thiébaud
INTENDANTS DE FRANCHE-COMTÉ DE 1674 À LA RÉVOLUTION (LES)
Jean-Marie Thiébaud
JEAN IGNACE FROISSARD DE BROISSIA (1627-1694)
Membre fondateur et recteur de la confrérie de Saint-Claude des Bourguignons à Rome
Jean-Marie Thiébaud
LÉOPARDS ANGLO-NORMANDS EN HÉRALDIQUE (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MARQUIS DE FLERS (1872-1927), AUTEUR DRAMATIQUE (LE)
Jean-Marie Thiébaud
MARQUIS EN FRANCHE-COMTÉ (LES)
Index des noms de lieux
Classés par pays et, pour la France métropolitaine, par départements
Jean-Marie Thiébaud
MARQUIS EN FRANCHE-COMTÉ (LES)
INDEX NOM DES PERSONNES
Jean-Marie Thiébaud
MÉDECINS ET CHIRURGIENS, BARONS DE L'EMPIRE (1808-1813)
Jean-Marie Thiébaud
MÉDECINS FRANÇAIS COLLECTIONNEURS À L'ÉPOQUE DU JAPONISME
Jean-Marie Thiébaud
MEMBRES DE LA CONFRÉRIE DE SAINT-CLAUDE DES BOURGUIGNONS DE FRANCHE-COMTÉ À ROME (17E-18E SIÈCLES)
Jean-Marie Thiébaud
MINISTRE JULES FRANÇOIS STANISLAS VIETTE (1843-1894) ET SA FAMILLE (LE)
Jean-Marie Thiébaud
MONSEIGNEUR LAURENT-CASIMIR BOURQUARD, PRÉLAT DE SA SAINTETÉ (1820-1900)
Membre correspondant de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-lettres de Besançon
Jean-Marie Thiébaud
MONUMENT DU MÉDECIN-COMMANDANT JEAN-LOUIS À HONGCHEON (LE)
Province du Gangwon-do, Corée du Sud
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE D'ADAM-LÈS-VERCEL (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE D'AÏSSEY (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE CHAUX-LÈS-CLERVAL (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE HAUTERIVE-LA-FRESSE (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE LA LONGEVILLE (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE LABERGEMENT-SAINTE-MARIE (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE MONTBENOÎT (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE MONTFLOVIN (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE ROCHE-LÈS-CLERVAL (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE VALONNE (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE VELLEROT-LÈS-BELVOIR (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE VILLE-DU-PONT (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE DE VYT-LÈS-BELVOIR (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MORTS POUR LA FRANCE D'OUVANS (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MOTS D'ORIGINE ÉTRANGÈRE DANS LA LANGUE ANGLAISE ET AMÉRICAINE
Jean-Marie Thiébaud
MOTS RUSSES DANS LA LANGUE FRANÇAISE (LES)
Jean-Marie Thiébaud
MOTS RUSSES D'ORIGINE FRANÇAISE, ANGLAISE ET ALLEMANDE
Jean-Marie Thiébaud
MUSÉE HISTORIQUE DE LA PRISON DE SEODAEMUN (1) (LE)
Séoul, Corée du Sud
Jean-Marie Thiébaud
NOMS ACTUELS DE VILLES DE L'EX-URSS
Jean-Marie Thiébaud
NOMS ANCIENS ET ACTUELS DE VILLES ET VILLAGES D'ALGÉRIE
Origine de ces noms de localités
Jean-Marie Thiébaud
NOMS GÉOGRAPHIQUES ÉTRANGERS DANS L'ANCIENNE CORÉE
Français, latins, allemands, américains, britanniques, espagnols, italiens, portugais, hollandais, japonais, chinois et russes
Jean-Marie Thiébaud
NOTES GÉNÉALOGIQUES ET BIOGRAPHIQUES SUR LA FAMILLE MARLET, D'ORNANS (DOUBS)
Une famille de bourgeois engagés dans la Révolution
Jean-Marie Thiébaud
NOTES GÉNÉALOGIQUES SUR LA FAMILLE DU TARTRE AUX 16E ET 17E SIÈCLES
Jean-Marie Thiébaud
NOTES GÉNÉALOGIQUES SUR LA NOBLE FAMILLE MAGNIN (ALIAS MAIGNIN), DE LONS-LE-SAUNIER (JURA)
Une famille d'officiers de la seigneurie de Châtillon-sous-Maîche (Les Terres de Chaux, Doubs) au 17e siècle
Jean-Marie Thiébaud
NOTICE GÉNÉALOGIQUE SUR RICHARD DE REINACH
Seigneur de Vy, capitaine-châtelain de la seigneurie de Châtillon-sous-Maîche
Jean-Marie Thiébaud
NOURRITURE, SANTÉ, LONGÉVITÉ
Conférence donnée à Besançon le 3 mars 2007 à la SNAAG
Société Nationale des Anciens et des Amis de la Gendarmerie
Jean-Marie Thiébaud
ORDRE DU SOLEIL LEVANT (JAPON) (L')
Titulaires français et étrangers
Jean-Marie Thiébaud
ORDRE DU TRÉSOR SACRÉ (JAPON) (L')
88 autres titulaires
Jean-Marie Thiébaud
ORIGINE DES NOMS DES CINQ COMMANDOS MARINE (HUBERT, JAUBERT, DE MONTFORT, DE PENFENTENYO ET TREPEL) (L')
Jean-Marie Thiébaud
PARC MARRONNIER DE SÉOUL, QUARTIER DE DAEHANGNO (LE)
Jean-Marie Thiébaud
PARENTÉ ENTRE L'ÉCRIVAIN RAYMOND RADIGUET (1903-1923) ET GENEVIÈVE GUILLOZ, NÉE EN 1950
Jean-Marie Thiébaud
PATRONYMES RUSSES DÉRIVÉS DE NOMS DE MÉTIERS
Jean-Marie Thiébaud
PEINTRES ET SCULPTEURS AU MUSÉE SAVITSKII DE NOUKOUS
République autonome de Karakalpakie, Ouzbékistan
Jean-Marie Thiébaud
PEINTRES, SCULPTEURS ET CÉRAMISTES D'ART AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE SAMARKAND (OUZBÉKISTAN)
Jean-Marie Thiébaud
PETIT DICTIONNAIRE DE CÉLÉBRITÉS
Leurs noms complets, leurs particules et titres oubliés
Jean-Marie Thiébaud
PHARMACIENS ET APOTHICAIRES DE FRANCHE-COMTÉ DU MOYEN-ÂGE AU DÉBUT DU 20E SIÈCLE
Jean-Marie Thiébaud
PREMIÈRE ÉCOLE FRANÇAISE PUBLIQUE À SÉOUL (LA)
Jean-Marie Thiébaud
PREMIERS DEGRÉS DE LA GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE DE BLICTERSWICK (LES)
Jean-Marie Thiébaud
PRÉSENCE FRANÇAISE AU JAPON (LA)
Errata et compléments
Jean-Marie Thiébaud
PRÉSENCE FRANÇAISE AU JAPON (LA)
Index des noms de lieux japonais
Jean-Marie Thiébaud
PRÉSENCE FRANÇAISE AU JAPON (LA)
Index des patronymes japonais
Jean-Marie Thiébaud
PRÉSENCE FRANÇAISE AU JAPON (LA)
Table des patronymes français et francophones
Jean-Marie Thiébaud
QUINZE FILLEULS DE JACQUES D'AUXIRON (LES)
Notaire, greffier de la seigneurie de Châtillon-sous-Maîche (Doubs)
Jean-Marie Thiébaud
SAINT-SUAIRE DE BESANÇON (LE)
Jean-Marie Thiébaud
SERGUEÏ VISSARIONOVITCH TCHIRKINE
Сергей Висарионович ЧИРКИН
(1875-1943)
Jean-Marie Thiébaud
SOLDATS INSCRITS SUR LE MONUMENT AUX MORTS DE CHAUX-LES-CHÂTILLON, LES TERRES DE CHAUX (DOUBS) (LES)
Jean-Marie Thiébaud
SONG KUN-HO (1926-2001)
Un grand journaliste sud-coréen d'opposition
Jean-Marie Thiébaud
SOUS-PRÉFETS DE SAINT-HIPPOLYTE (DOUBS) DE 1800 À 1816 (LES)
Jean-Marie Thiébaud
SOUVERAINS DE LA FRANCHE-COMTÉ DE LA FIN DU 13E SIÈCLE À L'ANNEXION DÉFINITIVE PAR LE ROYAUME DE FRANCE EN 1678 (LES)
Jean-Marie Thiébaud
SUPÉRIEURS GÉNÉRAUX DES ASSOMPTIONNISTES (AUGUSTINS DE L'ASSOMPTION) (LES)
Des origines à nos jours
Jean-Marie Thiébaud
SUPÉRIEURS GÉNÉRAUX DES JÉSUITES (1541-2006) (LES)
Les papes noirs
Jean-Marie Thiébaud
THEODOR GEPPERT S.J. (1904-2002)
Jean-Marie Thiébaud
TROIS PREMIERS ÉVÊQUES DE L'ÉGLISE ANGLICANE DE CORÉE : CORFE, TURNER ET TROLLOPE (LES)
Jean-Marie Thiébaud
TROIS PREMIERS PRÉLATS DE L'OPUS DEI (LES)
Josemaria Escrivá de Balaguer, Alvaro del Portillo et Javier Echevarria Rodriguez
Jean-Marie Thiébaud
TROIS PREMIERS RECTEURS DE L'UNIVERSITÉ DE BESANÇON (LES)
Du Premier Empire à la Monarchie de Juillet
Jean-Marie Thiébaud
UNITÉS DE LA LÉGION ÉTRANGÈRE (LES)
Bref historique et devises
Jean-Marie Thiébaud
VICTIMES D'IVAN IV LE TERRIBLE, TSAR DE RUSSIE, ET LEURS SUPPLICES (LES)
Jean-Marie Thiébaud