• Couverture Ordres controversés
  • 4eme Ordres controversés

ORDRES CONTROVERSÉS

Les représentations des administrateurs coloniaux français et espagnols de l'ordre social bidân, Mauritanie et Sahara Occidental (1884-1945)

Alberto López Bargados

Colonisations et héritages actuels au Sahara et au Sahel
Date de publication : novembre 2007
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

S'il est vrai que la colonisation espagnole en trâb al-Bidân, le pays des Bidân, commença en 1884 avec la création du fort espagnol de Villa Cisneros (Dakhla actuelle), l'imaginaire colonial existait déjà dans la région en tant que prélude inévitable à l'effort de la conquête. Nous connaissons les faits fondamentaux qui ont marqué le caractère épique de cette conquête : l'acte de fondation soutenu par Emilio Bonelli, Comisario Regio de la Couronne d'Espagne sur la côte saharienne ; suivi quelque temps après par la campagne dite d'"occupation pacifique" de Xavier Coppolani (1902-1903), Résident civil de Mauritanie. Après avoir visité le Hodh et l'Azawâd en 1899(invité par le colonel de Trentinian), Coppolani commença à établir des liens avec les lettrés de la gebla (Sud-ouest mauritanien), région de frontière avec le Sénégal, mais il fut assassiné en 1905 [El-Bara, Harrison b, vol. II]. Désormais, l'entreprise coloniale française resta aux mains des militaires de carrière, dont Montané-Capdebosc, Michard, Mangin et Gouraud, qui agrandirent progressivement la zone d'action de l'administration française dans ce nouveau territoire colonial.

     
  • ISBN : 978-2-296-04024-3 • novembre 2007 • 25 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso