• Couverture Un colonialisme tardif et compensatoire
  • 4eme Un colonialisme tardif et compensatoire

UN COLONIALISME TARDIF ET COMPENSATOIRE

Pouvoir, résistance et clientélisme au Protectorat espagnol du Maroc (1912-1956)

Josep Lluís Mateo Dieste

Colonisations et héritages actuels au Sahara et au Sahel
Date de publication : novembre 2007
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le colonialisme espagnol a eu plus de renommée par l'héritage de sa période impériale aux Amériques que par sa présence, récente et de moindre envergure, en Afrique. Celle-ci reste en effet assez mal connue malgré le fait qu'elle constitue un exemple extraordinaire de ce que j'appelle un "colonialisme compensatoire" (Mateo Dieste 2003). Tout au long du XIXe siècle, alors que l'Espagne perdait définitivement ses dernières colonies aux Amériques et en Asie, le "courant africaniste" au sein du gouvernement reprenait à son compte l'héritage d'Isabelle la Catholique pour entamer la conquête de l'Afrique. En réalité, cet argument renvoyait à la nostalgie d'un passé colonial sur le point de disparaître. Ainsi, la perte des dernières colonies, Cuba et les Philippines en 1898, se produisit en même temps que s'ouvraient trois nouveaux scénarios de colonisation en Afrique.

     
  • ISBN : 978-2-296-04025-0 • novembre 2007 • 37 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso