• Couverture La crise albanaise en 1997 et l'Opération ALBA
  • 4eme La crise albanaise en 1997 et l'Opération ALBA

LA CRISE ALBANAISE EN 1997 ET L'OPÉRATION ALBA

Andras Istvan Türke Une occasion manquée ou le précurseur des opérations de la Pesd dans les Balkans ?

Frontières et sécurité de l'Europe
Date de publication : mars 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'Albanie compte 3,182 M d'habitants en 1999, dont 70~1c> de musulmans, 20% d'orthodoxes et 10% de catholiques selon le dernier sondage fait en 1951. La majorité musulmane se divise en deux: 80% sunnite et 20% Bektashis - une branche de l'Islam alevi2. Le nord du pays est majoritairement musulman avec une petite communauté catholique alors qu'au sud, la majorité de chrétiens orthodoxes (1,1 millions) vivent ensemble avec 400000 musulmans3. Une importante minorité albanaise vit en Macédoine (510000 personnes) et en Serbie (Kosovo - 2,1 M personnes) et l'Albanie du sud dispose d'une minorité grecque (50-60000 personnes)4. En outre, il existe une rivalité "internationale" entre les différentes communautés albanaises (notamment entre Tirana et Pristina) pour jouer le rôle du "centre albanais"5. Apres 45 ans sous le régime communiste, l'Albanie, le seul pays athée du monde, a repris son indépendance (pour la deuxième fois dans son histoire) en 1990. Le processus de démocratisation démarrait: libéralisation, privatisation, législation démocratique, influence du capital étranger...

     
  • ISBN : 978-2-296-05112-6 • mars 2008 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso