• Couverture La notion d'efficacité de l'action européenne à ses frontières extérieures: le cas du conflit israélo-palestinien
  • 4eme La notion d'efficacité de l'action européenne à ses frontières extérieures: le cas du conflit israélo-palestinien

LA NOTION D'EFFICACITÉ DE L'ACTION EUROPÉENNE À SES FRONTIÈRES EXTÉRIEURES: LE CAS DU CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

Maria Gianniou

Frontières et sécurité de l'Europe
Date de publication : mars 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le conflit israélo-palestinien constitue, sans aucun doute, une source d'instabilité pour toute la région méditerranéenne et même au-delà. Bien évidemment, son caractère perpétuel et continu empêche la mise en place d'un environnement équilibré permettant d'assurer le bien-être politique, économique et social tant du Proche-Orient que de l'Europe. Afin de garantir la stabilité à ses frontières extérieures et de promouvoir son épanouissement intérieur, l'Europe a intérêt à se pencher sur le conflit avec l'objectif déclaré d'y apporter une contribution positive pouvant déboucher sur une solution de paix juste, globale et durable. Effectivement, les responsables européens se préoccupent du conflit israélo-palestinien depuis les années soixante-dix. La guerre du Kippour, en octobre 1973, incite la toute première réaction commune de l'édifice européen qui s'exprime via l'instrument de la coopération politique européenne (CPE). Durant les vingt années suivantes, les États membres de la Communauté européenne (CE) consacrent une série de déclarations officielles au conflit, contribuant ainsi à la mise en place graduelle d'une position commune européenne vis-à-vis du conflit israélo-palestinien. Toutefois, l'instrument de politique étrangère de l'Europe de cette époque, la CPE, ne permettait qu'un échange d'informations entre États membres et une légère coordination entre eux sur certains sujets d'intérêt commun. Bien que le conflit occupe une place primordiale dans l'agenda de la coopération politique européenne, les interventions du Vieux Continent se limitent à des engagements verbaux sans pour autant être suivis d'actions concrètes sur le terrain.

     
  • ISBN : 978-2-296-05112-6 • mars 2008 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso