• Couverture Quels temps mesure le chronométreur taylorien ?
  • 4eme Quels temps mesure le chronométreur taylorien ?

QUELS TEMPS MESURE LE CHRONOMÉTREUR TAYLORIEN ?

Jorge Lago

revue d'origine de cet article : L'Homme et la Société 162


Date de publication : février 2008
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Jorge LAGO Plus encore que les autres branches de la discipline, la sociologie du travail s'efforce de fixer son objet à travers des schématismes comme celui de l'évolution, de la mutation, de la séquence ou encore de la durée, c'est- à-dire des modèles empruntés au registre de la temporalité. Bien des cher- cheurs, par exemple, s'accordent aujourd'hui pour reconnaître que leurs observations sont domiciliées et interprétables dans la période particulière que nous vivons, marquée par la rupture avec le taylorisme antérieur. En règle générale, le choix de se référer à un agencement temporel plutôt qu'à un autre, d'un mode de diachronie ou d'un point de vue synchronique par exemple, suffit à distinguer une théorie. Plus encore: une telle décision peut conduire à isoler des lignées d'analyses différentes, c'est-à-dire à des formalisations et à des accumulations de données de plus en plus intradui- sibles les unes dans les autres. La scission récemment apparue entre la so- ciologie de l'emploi et celle du travail illustre peut-être un tel processus.

     
  • ISBN : 978-2-296-05051-8 • février 2008 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso