• Couverture Les
  • 4eme Les

LES "SAVOIR-ÊTRE", UN ANGLE MORT DES DÉBATS SUR LA COMPÉTENCE

Élodie Ségal

revue d'origine de cet article : L'Homme et la Société 162


Date de publication : février 2008
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les revues scientifiques accordent une place de choix à la thématique de la compétence, si on en croit la multitude d'articles qui lui sont con- sacrés. La revue Sociologie du travail, par exemple, a publié deux numéros spéciaux, à quatorze années d'intervalle, afin de rendre compte des diffé- rents points de vue sur la "logique de la compétence". L'enjeu central de ces débats repose, selon nous, sur les transformations possibles de l'appa- reil productif. Après les différents projets de rationalisation industrielle (Taylor, Ford) mais aussi les différentes tentatives d'organisations partici- patives, on voit apparaître, au sein de l'entreprise, une nouvelle forme de rationalisation de l'activité de travail: la "gestion par les compétences". Le Medef 1y perçoit un changement des mentalités au potentiel prometteur pour les entreprises françaises comme pour les salariés. Ce serait donc la porte ouverte à l'apaisement du climat social en entreprise. De nombreux chercheurs portent ce projet au sein même de l'entreprise, en envisageant les promesses sociales dont il serait porteur. Ils défendent par là même l'idée d'une fin du modèle taylorien ou encore l'éclatement de l'organi- sation taylorienne, en insistant sur la disparition d'un modèle exclusif de production.

     
  • ISBN : 978-2-296-05051-8 • février 2008 • 17 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso