• Couverture Balzac ou l'exception corporelle
  • 4eme Balzac ou l'exception corporelle

BALZAC OU L'EXCEPTION CORPORELLE

Véronique Bui

Le corps communicant
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Marie ou Marianne, Ève ou Salomé, Vénus, la femme représentée au XIXesiècle est généralement tirée du côté de l'allégorie. Expression idéalisée de la mère du Christ, des valeurs de la République, du péché originel, de la séduction diabolique ou de la beauté, la femme, dans la statuaire, la peinture ou la littérature, fait figure d'icône. Sujet de prédilection de la représentation, le corps féminin et, en particulier, le corps nu féminin orne plafonds, places publiques et toiles surdimensionnées. Comme l'écrit Henri ZERNER : "le nu n'a jamais été aussi cultivé qu'au XIX siècle qui fut par excellence l'époque de la pudibonderie. Dans la vie courante, en revanche, le corps n'a jamais été aussi caché, surtout celui de la ftmme" (Histoire du corps, II, 92). La mythologie, la Bible, I'histoire offrent ainsi au pudibond du XIXesiècle un alibi efficace pour satisfaire le désir de nus féminins tout en respectant la loi morale. Dans cette société où la sexualité ne peut exister que cachée, le corps féminin fait l'objet d'une obsession, mais aussi d'un tabou.

     
  • ISBN : 978-2-296-04597-2 • janvier 2008 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso