• Couverture Corps cadavre, corps défunt : une comparaison des pratiques et rituels funeraires français et tunisiens
  • 4eme Corps cadavre, corps défunt : une comparaison des pratiques et rituels funeraires français et tunisiens

CORPS CADAVRE, CORPS DÉFUNT : UNE COMPARAISON DES PRATIQUES ET RITUELS FUNERAIRES FRANÇAIS ET TUNISIENS

Sami Zlitni

Le corps communicant
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'aboutissement naturel de la mort est de transformer le corps vivant en un cadavre dénué de vie, symboliquement neutre. Ainsi, le corps-cadavre signifie une cassure symbolique, une interruption dans les représentations vivantes vis-à-vis du corps. Par ailleurs, la mort qui parachève le cycle de la vie, est aussi vécue au travers de systèmes culturels, sociaux et économiques en place. En effet, selon les pratiques, croyances et rituels funéraires, le corps cadavre est transformé en un corps défunt porteur d'une symbolique voulue et perçue par les vivants.

     
  • ISBN : 978-2-296-04597-2 • janvier 2008 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso