• Couverture Une moindre fibre entrepreneuriale chez les femmes dès l'université ?
  • 4eme Une moindre fibre entrepreneuriale chez les femmes dès l'université ?

UNE MOINDRE FIBRE ENTREPRENEURIALE CHEZ LES FEMMES DÈS L'UNIVERSITÉ ?

Jean-Pierre Boissin, Sandrine Emin

Regards sur la recherche en gestion
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'Université Pierre Mendès France a été à l'origine fin 2001 d'un projet pilote national avec la création de la première Maison de l'Entrepreneuriat inter- universitaire regroupant quatre universités (plus de 60 000 étudiants). Son objet est d'être un lieu de mutualisation des outils pédagogiques pour la sensibilisation des étudiants à l'entrepreneuriat (création ou reprise d'entreprise ; profession libérale ou plus largement ouverture à la mise en oeuvre de création d'activités y compris associatives). Elle est aussi un centre d'informations et de pré-accompagnement pour les projets réels de création d'activités. En 2005-2006, 1600 étudiants ont suivi des modules en Entrepreneuriat de l'ordre de 24h validés par des ECTS dans les nouvelles maquettes LMD. En 2003, ce projet a eu une reconnaissance auprès du Ministère de la Recherche et du Ministère de l'Industrie dans le cadre du plan Innovation (Boissin, 2003) avec une volonté d'étendre cette expérience à d'autres villes universitaires avec une dimension régionale (Pays de la Loire, Nord-Pas de Calais, Poitou-Charentes, Provence, Auvergne, Limousin) et d'autres projets sont en construction (Boissin, 2006). Les Maisons de l'Entrepreneuriat s'inscrivent ainsi dans la continuité des actions pour dynamiser la création d'entreprise et plus largement l'esprit d'entreprendre en France.

     
  • ISBN : 978-2-296-04648-1 • janvier 2008 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso