• Couverture Éthique et révision des modèles financiers
  • 4eme Éthique et révision des modèles financiers

ÉTHIQUE ET RÉVISION DES MODÈLES FINANCIERS

Isabelle Girerd-Potin

Regards sur la recherche en gestion
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dans un monde capitaliste, l'actionnaire est au cœur de la décision financière. C'est lui que l'entreprise cherche à satisfaire. L'introduction de l'éthique en finance est vécue par cet actionnaire soit comme un risque supplémentaire à gérer, soit comme l'opportunité d'intégrer des objectifs altruistes dans ses choix. Le risque supplémentaire vient de la forte pression des consommateurs et citoyens pour une préoccupation environnementale et sociale accrue. Les menaces pesant sur la planète telles que le réchauffement climatique alliées à la médiatisation de conditions de travail inhumaines dans certaines parties du globe génèrent une prise de conscience de l'individu et un souhait d'action. Les actions du consommateur- citoyen se font directement par les comportements d'achats et indirectement par l'action politique. Pour l'entreprise, le risque est donc réel de ne plus satisfaire le consommateur par manque d'éthique ou de se faire imposer des réglementations sociales et environnementales plus exigeantes. Le deuxième impact possible de l'éthique sur l'actionnaire est plus éloigné du cadre conceptuel commun. Jusqu'à maintenant, la théorie financière suppose que les actionnaires sont égoïstes. Introduire de l'éthique en finance peut se traduire par l'hypothèse que l'actionnaire n'est pas à la recherche de son seul intérêt pécuniaire mais qu'il y adjoint des préoccupations altruistes. En conservant l'objectif de satisfaction de l'actionnaire propre au monde capitaliste, nous gardons aussi les outils développés dans le cadre traditionnel, tels l'espérance d'utilité ou la maximisation de la Valeur actuelle Nette (VAN). Toutefois, une adaptation de ces outils est nécessaire: pour reprendre les exemples précédents, l'utilité de l'actionnaire comprendra un argument altruiste, la VAN sera calculé avec un taux d'actualisation fonction du niveau éthique du projet.

     
  • ISBN : 978-2-296-04648-1 • janvier 2008 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso