• Couverture Asymétrie d'information et évaluation des actifs financiers
  • 4eme Asymétrie d'information et évaluation des actifs financiers

ASYMÉTRIE D'INFORMATION ET ÉVALUATION DES ACTIFS FINANCIERS

Radu Burlacu, Patrice Fontaine, Sonia Jimenez-Garcès

Regards sur la recherche en gestion
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'impact de l'asymétrie d'information ou de la détention d'information privée sur l'évaluation des actifs financiers est une question importante pour les universitaires et les gestionnaires de portefeuilles qui donne lieu à de nombreuses controverses. Un grand nombre d'articles théoriques analyse l'impact de l'information privée sur les prix des actifs financiers et la gestion de portefeuille dans le cadre de modèles d'équilibre à anticipations rationnelles. Ces modèles ont été développés initialement par Grossman et Stiglitz (1980) et Hellwig (1980) dans le cadre simplifié d'un seul actif financier. Ils mettent en évidence qu'un marché "bruité1" ne révèle pas parfaitement l'information privée détenue par les investisseurs ; ceci implique que, même à l'équilibre, les informations détenues par les investisseurs ne sont pas identiques. Nous sommes dans ce cas en présence d'asymétrie d'information. Une conclusion importante de ces modèles est que les investisseurs demandent une prime de risque informationnel lorsqu'ils détiennent des titres sur lesquels ils ne sont pas parfaitement informés. La relation entre les taux de rentabilité exigés des actifs et leur degré d'information privéedevrait être positive, ce que constatent empiriquement Easley et al. (2002) et Easley et O'Hara (2004)

     
  • ISBN : 978-2-296-04648-1 • janvier 2008 • 13 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso