• Couverture La
  • 4eme La

LA "SIMULTANÉITÉ MÉTRIQUE" VARÉSIENNE, PIERRE ANGULAIRE D'UNE NOUVELLE ÉCRITURE DU TEMPS AU VINGTIÈME SIÈCLE ?

Anne-Sylvie Barthel

Edgard Varèse
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Cette étude se veut l'amorce d'un travail plus large qui examinerait le renouvellement des écritures rythmiques et temporelles dans les polyphonies de la deuxièmemoitié du vingtième siècle. Parmi les très nombreux compositeurs dont les œuvres s'inscrivent dans ce corpus (de Messiaen à Zimmermann, de Nono à Ligeti, de Mâche à Dusapin, etc.), nous avons limité notre champ d'investigation à trois compositeurs, Stockhausen, Xenakis et Carter qui, outre Varèse, et bien que très éloignés "linguistiquement" les uns des autres, présen- tent des éléments de convergence dans leur approchethéorique et poïétique de cette problématique. Onobserve en particulier dans l'écriture polyphonique de ces trois compositeurs un éclatement de la référence temporelle unique au pro- fit d'une démultiplication en flux superposés. Or un tel phénomène était déjà apparu, dès les années vingt, chez Varèse qui y voyait une des manifestations des possibilités offertes par les nouveaux développements techniques et appe- lait de ses vœux, en des termes parfois métaphoriques, l'invention d'une nou- velle temporalité musicale déployée dans l'espace.

     
  • ISBN : 978-2-296-04888-1 • janvier 2008 • 21 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso