• Couverture La
  • 4eme La

LA "PARTITION SONORE" : UN OUTIL ENVISAGÉ PAR EDGARD VARÈSE

Antonio De Sousa Dias

Edgard Varèse
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Varèse, dans ses écrits, introduit le terme "partition sonore" et évoque une relation entre cette "partition sonore" et la continuité dramatique d'un film. Nous questionnerons ici la pertinence de cette notion, concernant la com- position assistée par ordinateur, la synthèse sonore et la musique pour le film, à travers les usages qu'en ont fait les compositeurs Jean-Claude Risset et Michel Fano. Eneffet, leurs travaux représentent, selon nous, les deux voies esquissées par Varèse si on considère que "Le matériau brut de la musique est le son."1 Nous observons par ailleurs que Risset et Fano font référence à Varèse avec prudence. Lui-même affirmait : "Je ne tiens pas à être associé avec la "musique concrète", ni avec aucune autre clique."2 Il pouvait montrer un certain malaise à l'égard de l'usage de ses concepts par quelqu'un d'autre. Revill le remarque, à propos de Cage et Harrison, faisant référence à ce qui s'est passé en 1941.

     
  • ISBN : 978-2-296-04888-1 • janvier 2008 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso