• Couverture La sémiosis cartographique dans les cartes participatives : le village de Kondio (Burkina Faso)
  • 4eme La sémiosis cartographique dans les cartes participatives : le village de Kondio (Burkina Faso)

LA SÉMIOSIS CARTOGRAPHIQUE DANS LES CARTES PARTICIPATIVES : LE VILLAGE DE KONDIO (BURKINA FASO)

Federica Burini

L'Afrique, le sens
Date de publication : décembre 2007
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'objectif de cet article est d'analyser la carte participative en tant que système communicatif apte à montrer les valeurs sur lesquels se base l'organisation tenitoriale des groupes appartenant à la même collectivité territoriale. Cela permet d'exprimer les intérêts différents qui naissent de l'appartenance au même lieu et la revendication des droits fonciers sur les terres. Sur la base d'une expérience de terrain, on va considérer la cartographie réalisée par la communauté du village de Kondio (Burkina Faso), afin d'exprimer, à travers une analyse sémiotique, les implications sociales du message que cette représentation peut véhiculer!, analysant plus précisément la revendication des terres qui étaient comprises auparavant dans le terroir villageois et sont devenues aujourd'hui des aires protégées. Avant de commencer l'analyse sémiotique, il est utile de rappeler l'origine et l'histoire de cette typologie cartographique.

     
  • ISBN : 978-2-296-04626-9 • décembre 2007 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso