• Couverture LES ABSENTES
  • 4eme LES ABSENTES

LES ABSENTES

Vincent Engel

Art de lire, art de vivre
Date de publication : février 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Je viens de publier un roman, intitulé Les Absentes, que j'ai tenu à dédier à Georges Jacques. C'est lui qui m'a définitivement inoculé le virus de la littéra- ture et, quoi qu'il ait pu prétendre à ce sujet, c'est bien grâce à mes études en philologie romane - et tout particulièrement grâce à ses cours - que je suis véritablement devenu écrivain. Certes, le désir était là depuis longtemps et des pages s'étaient déjà accu- mulées. Mais, comme le dit Brassens, "un don, sans technique, n'est rien qu'une sale manie". Et la première technique d'un écrivain découle de ses lectures. Dans ce roman, Georges Jacques apparaît sous les traits du professeur Augustin François, clin d'œil à ce magnifique texte qu'il m'a fait découvrir, Le Grand Meaulnes. Il y donne un cours sur L'Éducation sentimentale, œuvre de référence pour mon roman. Celui-ci fait, en version imprimée, plus de 650 pages. Plus d'une centaine ont été supprimées de la première version. Car il y a tout ce que l'on veut racon- ter, et puis la logique du récit qui nécessite de ne garder que l'essentiel du récit, ce qui ne coïncide pas toujours avec l'essentiel pour le cœur de l'auteur. Et donc, certains passages sur le professeur François ont disparu dans la version définitive du texte. Ce sont ceux-là que je propose aujourd'hui, en second hommage à celui qui a fait mon éducation littéraire.

     
  • ISBN : 978-2-296-04924-6 • février 2008 • 6 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso