• Couverture LA PHARMACIE DE FLAUBERT
  • 4eme LA PHARMACIE DE FLAUBERT

LA PHARMACIE DE FLAUBERT

Olivier Odaert

Art de lire, art de vivre
Date de publication : février 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L'idée reçue selon laquelle la littérature serait un simple passe-temps, parmi toutes celles qu'il a consignées dans son Dictionnaire, devait profondé- ment irriter Flaubert. Car peu d'écrivains, sans doute, auront consacré leur vie avec autant de conviction à leur art : Émile Zola allait jusqu'à dire de lui qu'il était "entré dans la littérature, comme autrefois on entrait dans un ordre", c'est- à-dire en renonçant à tout le reste. "Il fait ses livres", poursuivait-il, "et rien de plus". Appelé très jeune à la vie des lettres, Flaubert s'était en effet retiré à Croisset dès 1846, à l'âge de vingt-quatre ans, pour se consacrer entièrement au travail littéraire, cloîtré la majeure partie de l'année, avec une abnégation toute monastique. Sa vocation, mystique, le prévenait contre toute forme de compro- mission: "Être connu n'est pas ma principale affaire", écrivait-il à Maxime Ducamp, "cela ne satisfait entièrement que les très médiocres vanités".

     
  • ISBN : 978-2-296-04924-6 • février 2008 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso