République et sécurité


Collection

République et sécurité entretiennent depuis toujours un lien aussi étroit que complexe. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 - emblématique s'il en est des valeurs républicaines - élève la sécurité, à travers la notion de "force publique", au rang de droit naturel et imprescriptible. C'est donc faire oeuvre républicaine que de garantir, pour nos concitoyens, une sécurité, condition première de la liberté que d'aucuns considèrent même comme un droit. Il s'agit surtout d'un bien commun qui se nourrit des valeurs de la République tout autant qu'elle entend les protéger. S'il est nécessaire de défendre une République contre les multiples atteintes auxquelles elle fait face - délinquance, violences, criminalité organisée, terrorisme - il s'agit tout autant de garantir le respect des libertés individuelles naturellement menacées par les instruments de la répression et de la prévention. Dès lors, les visages multiples de la sécurité rassurent tout autant qu'ils font peur. Cette ambivalence permet de saisir le caractère profondément polémique de ce terme "sécuritaire"- dont les contours varient au gré des évolutions historiques, sociales et politiques. La sécurité doit être un facteur de cohésion, mais elle engendre controverses et débats. Sans sécurité, diffuse et quotidienne, l'idée même de République ne semble pouvoir se concrétiser voire subsister, au moins en tant que système politique promouvant les valeurs humanistes. C'est tout l'objet de cette collection que d'interroger sans détour ni polémique le lien entre République et sécurité et d'en explorer sans concession ni préjugé les diverses dimensions.
Cette collection est dirigée par François Dieu.

3 livres dans la collection