Enseignement et éducation en Afrique


Collection

Collection dirigée par Magloire Kede Onana

En ces temps de crise généralisée, l'Afrique, comme beaucoup d'autres continents de la planète, traverse des moments extrêmement difficiles dans tous les secteurs d'activités. Au plan de son secteur éducatif objet de nos investigations, la crise ne cesse d'assombrir la vie des différents acteurs de nos communautés éducatives : les parents pour la plupart démissionnent chaque jour devant leurs responsabilités ; les enseignants qui pourtant ont entre autres tâches celles d'exercer dans les jeunes esprits la faculté de penser et de développer en eux le sentiment de la valeur de l'homme deviennent de plus en plus comme des bouches inutiles. Premiers passeurs culturels, ils ont toujours du mal à affirmer leur autorité devant une jeunesse devenue esclave dans l'usage de nouveaux moyens sophistiqués de diffusion de la seule culture moderne. Une telle situation installe tous les acteurs ainsi désignés dans un malaise profond, accentué par leur porte-monnaie qui ne répond plus à tous les défis. La conséquence au niveau des apprenants va être la langueur, la désertion, l'angoisse ou la phobie permanente des échecs et le désenchantement sur les lendemains de l'école.
Pour s'élever au-dessus de toutes nos limitations, l'alternative qui semble s'imposer à nous tous c'est : créer ou disparaître. Nous devons pour ainsi dire nous employer à la production radicale de nouvelles manières de voir, de faire et d'être ; autant d'orientations et de combinaisons originales sous l'effet desquelles un nouveau re-décollage est possible au risque de devenir comme des balafons crevés. Une telle entreprise nécessairement collective doit donc s'ouvrir et nous ouvrir aux autres, parce qu'elle contribuera à mesurer désormais l'avenir de nos Etats à leur capacité de stimuler l'intelligence de leurs concitoyens.

C'est suite à ce constat et surtout sous l'impulsion des Editions L'Harmattan, que l'idée de créer la collection "Enseignement et éducation en Afrique" s'est imposée.