Articles de presse

Le Dit d'Ariane

Ce n'est pas la première fois que Jacqueline De Clercq nous parle d'Ariane puisqu'en 2006 déjà, elle l'évoquait dans Ariane à Naxos, Molly Bloom en Erin, deux insulaires, paru dans la collection Sources de la Maison de la Poésie et de la Langue française Wallonie-Bruxelles.
Dans Le Dit d'Ariane, elle réécrit la légende d'Ariane en utilisant adroitement la liberté que lui laisse à la fois le respect du contexte historique - l'époque où la domination de Cnossos en Méditerranée va peu à peu laisser place à celle d'Athènes - et la légende mythique avec les figures de Minos, de son épouse Pasiphaé, de Thésée, l'ennemi athénien, d'Astérion, d'Icare, du Minotaure… et bien sûr d'Ariane, fille de Minos et de Pasiphaé.
De sa plume sobre et dépouillée, Jacqueline De Clercq donne voix à Ariane, que l'on découvre, à travers ses malheurs, son désespoir, son courage, sa volonté de voir clair dans les évènements qui la frappent, mais surtout en elle-même, loyale, entière, sans concession ni tricherie, femme qui peu à peu s'assume face à l'adversité. Un personnage mythique, et donc de tous les temps, et donc aussi très contemporain et à travers Le Dit de qui, grâce à Jacqueline De Clercq, chaque femme peut se retrouver.
Un très beau récit qui ressuscite en l'approfondissant la belle figure d'Ariane et que l'on n'est pas prêt d'oublier…

France Bastia

LA REVUE GÉNÉRALE, BRUXELLES, OCTOBRE 2008 ET NOS LETTRES, REVUE DE L'ASSOCIATION DES ÉCRIVAINS BELGES DE LANGUE FRANÇAISE, N° 10, 2008, octobre 2008

Livre associé

Auteur concerné