Sur Internet

Femmes sept peaux. Entendre la voix des femmes colonisé

L'article propose une lecture de Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon à travers la comparaison avec des œuvres romanesques de femmes réunionnaises et antillaise peu connues. Il s'agit de faire une critique à la critique que Fanon fait principalement à l'écrivaine Mayotte Capétia. L'enjeu est de retrouver les voix féminines effacées par cette critique, et de replacer l'écrivaine mais aussi les figures littéraires féminines et leurs corollaires dans la vie réelle au cœur de la critique des stéréotypes coloniaux, de leur redonner leur subversivité, de reposer la question : que veulent les femmes en colonie ? L'auteure s'appuie sur un corpus littéraire et musical et sur des pratiques populaires réunionnaises. Elle propose une critique des identités culturelles et sexuelles coloniales à travers un prisme anticolonial et féministe.

http://www.revue-interrogations.org/Femmes-sept...

Auteur concerné