Articles de presse

L'arbre qui chuchote à l'oreille des poètes

"Le Noyer-Seul" : C'est le titre du troisième recueil signé par François Augé et publié aux Editions L'Harmattan.
Rencontre avec l'auteur.
"C'est lui, c'est mon noyer (...) Doucement sa présence a grandi (...) sa force a brisé ma torpeur, j'ai délié les cordes qui m'enserraient, j'ai déchiré les liens qui m'étouffaient".
L'arbre qui longe un chemin situé à proximité de la demeure familiale de l'auteur l'a comme interpellé.
"C'est un peu comme s'il m'avait parlé, et je lui réponds en écrivant", explique- t-il timidement, de peur de passer pour un illuminé. "J'ai raconté une histoire dont je n'ai compris la signification qu'à la fin de mon travail d'écriture".
La douleur de perdre un frère, un drame qui plonge une famille dans le deuil, comme ce jour de 1999, lorsque la violente tempête a jeté au sol un noyer, laissant seul, au milieu de la campagne, son frère. C'est un destin commun entre deux êtres vivants à travers la symbolique de l'arrachement; le tout mis en relief dans une écriture simple et fluide. "Je ne veux pas entrer dans le pathos ou dans une tragédie surfaite, explique François Augé, mais le fait d'écrire sous ce noyer a provoqué quelque chose".
Sous son apparente banalité, cet arbre a provoqué un déclic chez le poète montilois. "J'avais plein de choses à lui faire dire, simplement en l'observant. Parfois, il suffit d'ouvrir les yeux!" Un exercice stimulant pour la mémoire, un thème récurrent dans l'œuvre de François Augé, "C'est
elle qui donne un sens à notre vie", et toujours la nature, omniprésente, la nature miroir de nous mêmes.
François Augé nous offre un troisième ouvrage qui se lit de la même manière que l'on contemple un tableau : avec solennité mais avec simplicité. Un moment d'évasion dans des environnements qui nous sont familiers. A lire sous n'importe quel arbre!

Nicolas Terrien

RADIO PLUSFM BLOIS, octobre 2009

Livre associé

Auteur concerné