Articles de presse

L'Amérique d'un jeune Icaunais

Nicolas Houguet, jeune homme de Châtel-Censoir, publie "l'Amérique que j'aime", le portrait d'un pays fantasmé aus éditions de L'Harmattan. La littérature a permis à Nicolas d'échapper à son corps d'infirme et d'évoluer sans frustrations dans une autre réalité. Celui qui consacra son mémoire de maîtrise à Baudelaire écrit poèmes, nouvelles, réflexions.
La tragédie du 11 septembre 2001 a provoqué en lui un choc. Il s'est alors attelé à un vieux projet: parler de l'Amérique comme il l'a toujours ressentie et aimée, sans jamais y avoir été. "L'Amérique que j'aime", c'est un peu son histoire, celle d'un handicapé moteur qui s'est éveillé à l'existence par admirations interposées. Pour Nicolas Houguet, on peut encore aimer l'Amérique; il combat le cliché largement diffusé en Europe d'une Amérique paradis des gens obèses et des fans de la gâchette. Nicolas évoque Ellroy, Brando, Roth, Harrison, Jim Morrison, Scorsese, Kubrick ou Steinbeck et "paye son ardoise" en rendant hommage à cette culture qui va forger ses convictions et son identité.

Patrick Dessapt

YONNE MAG, février 2005


Nicolas Houguet : la beauté des choses qui vous atteint au plus profond, tout ce qui fait vivre et espérer.

Livre associé

Auteur concerné