Articles de presse

"Les rides d'un rêve", les péripéties d'un exil

Les rides d'un rêve, écrit par Layla Abi Samra raconte avec poésie une vie marquée par le tumulte de la guerre civile, la précarité des conditions sociales et l'exil en France. L'auteure, dans ce premier roman, retrace l'histoire de Hiyam, des vergers de Chebaa à l'université de Lyon, en passant par le combat contre le marasme de la guerre. Ce récit qui raconte la réussite, l'ascension sociale, est également un récit de nostalgie, de rêves d'enfant qui se fanent peu à peu et se brisent.

Rime Abdallah

L'ORIENT-LE JOUR, octobre 2016


Au-delà de la nostalgie, ce livre est un questionnement. Il est le cri étonné que l'on lance au destin, lorsque entre le passé et le présent le gouffre devient trop grand : comment passe-t-on de Chebaa à Lyon, de l'anarchie des bombes et des relations sociales à la France, cette paisible et morne "autoroute de la paix" ?

https://www.lorientlejour.com/article/1014706/d...

Auteur concerné