Notes de lecture

Broderies

Le polyhandicap au fil des saisons

Ce petit ouvrage est un témoignage, celui de la mère de Claire. Mots, poèmes, confidences, analyses, souvenirs ou constructions... à l'instar de la vie encore, toujours, quand même... dessinent un carnet de voyage au pays du polyhandicap, celui qui désigna le destin de cette jeune enfant, encore un bébé, six mois à peine, un bébé magnifique, qui déjà babillait et saisissait les objets. Le cataclysme fut une méningite et sa suite : le coma, la vie qui hésite, l'hôpital, les tuyaux, le corps qui ne sait plus... et la vie cependant avec des conséquences nouvelles et à venir, le silence, les complications quotidiennes, la fatigue, la révolte, le combat. Infini, continu, quotidien, il se fonde sur le sujet, celui qu'il convient de supposer au delà, en deça de l'étiquette un jour posée "polyhandicap". C'est le droit fil de l'expérience de Claire avec un analyste qui s'exclama lors de leur première rencontre "Que tu es belle !". Voir la beauté de l'âme au delà de la paralysie faciale d'un enfant, quel baume au coeur pour des parents, écrit la maman. Dans une société structurée par le zéro défaut et l'idéal, dont Freud montra en quoi il était lié au surmoi et à sa violence, extraire la modalité inaugurale de la relation analytique donne les coordonnées d'une perspective qui opère dans le registre de la dignité.

Ce livre est une sorte de calligraphie, des contours, des formes, des couleurs, des traces... qui marquent la radicale coupure entre le diagnostic, l'être objectivé et l'être, fut-il le plus souvent silencieux "Dire pour toi, c'est te reconnaître en vie. Ne pas mettre de mots sur ce qui t'habite, c'est te nier". Annie Saby choisit de faire travailler les fils, les bobines aux tons multiples, les points de couture - ils sont lancés, avant, arrière, ils brodent, tige ou épine - une métaphore chargée de poésie et de délicatesse. Car, la couture a vocation de faire tenir ensemble, d'ajuster, de jouer des couleurs, d'écrire... Claire B, quand celle-ci partira en vacances, en colonie !

L'auteure est assistance sociale, et de l'écriture de cette expérience, elle se fait notre enseignante, ce qui vaut à ce petit ouvrage d'appartenir à la collection "Technologie de l'action sociale" des éditions L'Harmattan. Car, si Annie Saby dégage les voies d'une politique du handicap, en termes d'adaptation, de création de structures, d'accompagnements, de lois... le fil de cet ouvrage, tout en finesse, réside dans le don : de son expérience, de sa souffrance, elle écrit l'impossible, l'indicible, et, ce faisant se construit un savoir pour d'autres. Loin du repli, il y a l'Autre auquel s'adressent ces mots choisis.

Nicole Treglia (psychanalyste)

LETTRE MENSUELLE. ECOLE DE LA CAUSE FREUDIENNE N°281, SEPT. OCT. 2009

Auteur concerné