Sur Internet

BERLIN 1933: L'INCENDIE DU REICHSTAG

L'incendie du Reichstag et ses suites

Berlin, 27-28 février 1933

Didier Chauvet

Déjà auteur de plusieurs ouvrages sur l'Allemagne nationale-socialiste, Didier Chauvet s'intéresse ici à un évènement majeur dans l'installation du régime nazi, l'incendie du Reichstag, 28 jours simplement après la désignation d'Hitler comme chancelier.

Pour aborder son sujet dans sa globalité, il organise son propos en six grandes parties. La première, "1932-1933 : situation politique de l'Allemagne", nous rappelle les évènements politiques souvent violents qui suivent l'élection présidentielle qui a vu la victoire d'Hindenburg ainsi que les principaux points du programme électoral national-socialiste, puis les conditions de l'accession d'Hitler à la chancellerie. La seconde, "L'incendie du Reichstag, le décret pour la protection du peuple et de l'Etat et la loi des pleins pouvoirs", précise la chronologie exacte de l'incendie, les arrestations et les premiers interrogatoires, ainsi que les conséquences législatives immédiates qui permettent la mise en place de la dictature. La troisième, "Le procès de l'incendie du Reichstag", est centré sur la responsabilité plus ou moins avérée du parti communiste, dont l'auteur relève les ambiguïtés, tout en soulignant les incohérences et les approximations de l'instruction et en soulignant les zones d'ombre qui persistent. La quatrième partie, "Les cinq accusés", présente de façon aussi détaillée que possible le parcours des inculpés, en particulier Marinus Van der Lubbe et Georgi Dimitrov. La cinquième, "Le Livre brun et le contre-procès de Londres", manifestation organisée sous forme de contre-attaque par les communistes allemands réfugiés à l'étranger, document souvent cité encore aujourd'hui mais dont l'auteur souligne les erreurs ou les mensonges tandis qu'il constate l'adhésion à ces thèses de nombreuses personnalités libérales des démocraties occidentales. La dernière partie enfin, "La controverse", revient sur les débats ultérieurs (et récents) entre historiens et en particulier le "cas" Van der Lubbe, sa manipulation éventuelle, l'utilisation d'un souterrain, etc. Au bilan, il reste trop de points obscurs pour que l'on puisse forger une absolue certitude, mais il y a une très vraisemblable probabilité : celle de l'action isolée de Van der Lubbe, opportunité saisie par les Nazis pour avancer leurs pions.

Un livre très richement référencé, une très solide bibliographie : au total un volume qui nous apporte beaucoup d'informations sur les premiers mois d'arrivée au pouvoir d'Hitler et qui nous donne aussi un éclairage sur le fonctionnement interne, au début de l'année 1933, du régime national-socialiste.

L'Harmattan, Paris, 2019, 391 pages, 39,- euros.

ISBN : 978-2-343-19207-9;

Guerres et conflits

GUERRES ET CONFLITS, mars 2020

http://guerres-et-conflits.over-blog.com/2020/0...

Auteur concerné