Comptes-rendus d'ouvrage

Zoom: Une histoire ressuscitée

Une évocation des fondements identitaires des infirmières d'aujourd'hui.
Cet ouvrage très attendu (voir l'Infirmière Magazine n° 290, décembre 2011, p. 27) s'imposera comme une référence de la littérature professionnelle francophone. Michel Nadot expose ici une démonstration convaincante de la façon dont les infirmières ont été privées de la mémoire de leurs ancêtres: les soignantes hospitalières du Moyen Âge n'étaient pas encore infirmières, et l'auteur décrit leur quotidien. Après vingt ans de recherches menées en Suisse, en France et au Canada, il réfute la légitimité du terme "infirmier" pour qualifier la profession. Il conteste cette identité imposée, intégrée comme une évidence et déplore que les soignantes qui la revendiquent entretiennet elles-mêmes la confusion par méconnaissances de leur histoire. Enrichis de nombreux extraits des archives hospitalières du XVIIIe siècle en Suisse romande, les chapitres se succèdent dans une progression très didactique. De nombreuses notes, rappels et références permettent au lecteur de progresser dans l'ouvrage jusqu'au dernier chapitre consacré au premier modèle conceptuel francophone développé par l'auteur, et utilisé dans plusieurs facultés dans le monde.

Frédéric Launay

L'INFIRMIÈRE MAGAZINE, N° 313, 1ER NOVEMBRE 2012, P. 12., novembre 2012


Ce livre est une révélation sur l'histoire d'un mot, la dénonciation d'une mytification, et un plaidoyer pour la reconnaissance de la singularité et de la complexité de l'activité soignante à l'hôpital. C'est un passionnant document d'histoire, d'une étonnante actualité, dont la lecture réveille la conscience d'une profession.

Auteur concerné