Extraits

Le partiellement introuvable

Les documents sont difficilement accessibles et une fois trouvés, on a la surprise de constater qu’une partie a été volontairement rendue illisible, rayée ou effacée.

Il y a par exemple le rapport de briefing du Président Eisenhower du 12 janvier 1961, le télégramme de l’Ambassade américaine à Paris daté du 25 novembre 1960, ou encore le rapport avec des informations sensibles que le professeur Gomberg a écrit après sa visite de la centrale de Dimona en décembre 1960.

Gomberg (dont le nom est rayé), souhaite transmettre des informations sensibles au sujet du projet israélien. Parmi les documents rendus illisibles, on trouve le rapport du secrétaire d’État Dean Rusk qui relate les rumeurs autour du programme nucléaire israélien. Dans ce documents, Dean Rusk évoque les raisons pour lesquelles Ben Gourion prône la discrétion.

Parmi ces notes, dont des grandes parties sont noircies, on trouve le rapport de la CIA daté de 1959. Il porte sur le programme nucléaire français et la collaboration entre Paris et Tel-Aviv. Puis, on a ce document qui aborde la prolifération en Chine et le test nucléaire de Pékin. La moitié de la 4ème page est couverte par la couleur noire.

L’autre exemple est ce document de trois pages qui aborde l’impact du test nucléaire indien sur la prolifération nucléaire en Asie. Chaque page de cette note est rendue partiellement illisible.

Le plus frappant est une note de commentaire portant sur un rapport sensible, écrite par Harold Hal Saunders, membre du NSC (National Security Council) et chargé des affaires du Moyen-Orient.

Dans cette note, M. Saunders refuse un rapport rédigé par le directeur de la CIA Richard Helms. Saunders qualifie ce rapport de hautement sensible et que le Président ne doit pas lire (voir page 168).

Photo du document

Un autre document, daté du 24 mai 1967 (11 jours avant la guerre des Six jours), est partiellement rendu illisible. Dans ce document, des paragraphes entiers sont rayés.

Photo du document

Enfin, à titre d’exemple, on trouve le document qui analyse les limites des missions de reconnaissance effectuées par le satellite CORONA. Ce document est consacré aux activités militaires ayant eu lieu dans le Moyen-Orient avant la guerre de 1967.

Photo du document
septembre 2006

Livre associé

Auteur concerné