Articles de presse

Le sport : l'"opium du peuple"

Agen. Docteur en sociologie et démographie, enseignant-chercheur à l'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire (ENAP), à Agen, Laurent Gras vient de publier sa thèse de fin d'étude pour laquelle il a obtenu les félicitations à l'unanimité du jury. Dans "Le sport en prison", il rappelle d'abord combien le sport peut être une forme d'"opium du peuple", dit qu'il n'est pas un moyen d'évasion mais de réappropriation de son corps par le détenu, de résistance au système. Administration pénitentiaire qui s'en sert, quant à elle, comme outil de pacification des moeurs. A l'ENAP, Laurent Gras s'occupe notamment de constituer des statistiques sur le profil des élèves, de travailler sur les représentations qu'ont les élèves de leurs missions à venir. Il intervient en cours, dirige des mémoires, rédige des articles dans des revues spécialisées et participe à des séminaires et à des colloques.

SUD-OUEST, avril 2005

Livre associé