Critiques

Le destin tragique d'Elisabeth Le Michaud d'Arçon

Connue sous le nom de baronne de Vaudey, Elisabeth Le Michaud d'Arçon fut dame d'honneur de Joséphine. Sa liaison passionnée avec Napoléon commença lors d'un voyage en Allemagne et ne cessa qu'un mois à peine avant le Sacre. L'amante éconduite passa le reste de sa vie à vouloir se venger, imaginant même de tuer l'empereur à son retour de l'île d'Elbe. Ses mémoires nous livrent une image sans concession de celui qui fit trembler l'Europe. Elles nous montrent aussi le destin tragique de celle qui, après avoir brillé à la cour, devint opiomane au point de devoir être internée, puis tenancière d'une sorte de tripot, tentant sans succès de vivre de sa plume, avant de mourir dans un asile de la butte Montmartre.

TRADITION MAGAZINE, N° 227, novembre 2006


Elisabeth Le Michaud d'Arçon - Maîtresse de Napoléon,
par J.-M. Thiébaud et G. Tissot-Robbe,
Editions Cabéditan collection Archives vivantes.

Auteur concerné