Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire | Translate this page in English übersetzen in Deutsch Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano Translate this page in Arabic
59822 livres | 26230 articles | 49779 ebooks | 36082 auteurs | 1245 collections | 2413 revues | 1847 vidéos | 3024 personnes en ligne
Retour accueil - Editions L'Harmattan

Compléments d'ouvrage

Les As de la Grande Guerre

Lorsque j'étais en train d'écrire les fiancés de la Grande Guerre, j'avais contacté l'association d'histoire de Fontenay le Fleury, où se déroule une partie de l'action ; je voulais décrire la vie de la petite bourgade de l'arrière qu'était Fontenay le Fleury ; mais j'ai obtenu pour toute réponse le conseil d'aller à l'exposition sur la grande guerre qui aurait lieu à l'automne 2014 : beaucoup trop tard pour faire paraître le roman en 2014 !
Je me suis donc passée de leurs renseignements mais j'ai pris soin d'aller voir l'exposition. Fort intéressante en vérité car elle présentait une originalité par rapport aux autres que j'ai visitées (à Marly le roi et Saint-Germain-en-Laye) : une grande partie était consacrée aux As de la guerre.
Il me faut ici préciser que Saint-Cyr et Fontenay-le-Fleury sont limitrophes et donc l'actuel petit terrain d'aviation qui sert maintenant aux pilotes amateurs pour leurs loisirs, était alors très actif. Voici les renseignements que j'ai sélectionnés sur le site de Wikipédia concernant les as de la grande guerre :

L'aviation française a compté 182 as de nationalité française dans ses rangs pendant la Grande Guerre, plus quelques pilotes américains (6) et russes (3) ainsi qu'un Suisse ayant servi dans ses escadrilles et atteint le rang d'as. Sur les 182 as français, 37 sont morts au combat pendant la guerre et 27 ont été tués après la guerre dans des accidents d'avion. Ces hommes qui représentent 3 % des pilotes de chasse formés en France ont totalisé 1 756 victoires homologuées sur un total général revendiqué de 3 9503. Le système d'homologation de victoire français est le plus strict de tous les belligérants. Il nécessitait d'une part, que l'appareil abattu tombe du côté allié de la ligne de front et au minimum deux témoins au sol. Ceci explique la différence importante entre les victoires homologuées et les victoires probables, notamment chez les pilotes comme Fonck, Guynemer, Madon ou Dorme.

René Dorme
Sous-lieutenant
24 + 70 NH
Tué le 25/05/1917

Sylvie André
janvier 2015

Auteur concerné :

Sylvie André


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Soumettre un manuscrit


Votre espace auteur

Agenda

La presse en parle

Prix littéraires
obtenus par nos auteurs

En ce moment au



  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 17 juillet 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port