Articles de presse

Encore une adaptation en arabe d'un conte de Daniel Leduc

Seddik Mahi Meslem rempile avec "L'homme qui regardait la nuit"

"L'homme qui regardait la nuit" est le titre d'un nouveau livre de contes adapté en arabe par le jeune traducteur bélabbésien, Seddik Mahi Meslem.
Edité aux éditions l'Harmattan (France) dans la collection "Légende des mondes", cet ouvrage de 52 pages écrit, dans sa version originale en français par Daniel Leduc, raconte "l'histoire d'un homme, Thomas, qui regardait la nuit, savait écouter la nature au point de pouvoir parler en son nom.

Mais les hommes allaient-ils croire à ses paroles annonçant une catastrophe? Et Thomas pourra-t-il les sauver malgré eux?" L'auteur, pour qui "l'écriture reste un engagement, une prise de parole, une porte ouverte sur le monde" aura la main heureuse d'ajouter à ce merveilleux récit "La clef du bonheur" regroupant deux contes poétiques qui "traitent de valeurs universelles comme l'amour et la nature, la fraternité, le bonheur..."
Pour rappel, le jeune conteur bélabbésien a traduit également du même auteur un livre de contes, "Pierre de lune", collection "Les quatre vents" aux éditions l'Harmattan.

A. Abbad

LA VOIX DE L'ORANIE, mai 2007

Livre associé

Auteur concerné