Articles de presse

Le roman-fleuve du fleuve Congo

Commencé en 1949, inédit à ce jour, "Ah! Mbongo" est une découverte fascinante. Paul L. Tchibamba y dresse un réquisitoire amer et drôle des méfaits de l'argent dans le Congo belge des années 1920. Cet auteur audacieux a marqué la littérature africaine francophone. Par Isabelle Rùf.
La parution de Ah I hlbongp est un petit miracle : commence en 1949. terminé en 1978, le manuscrit aurait très bien pu disparaître, emporté dans la débâcle amerc de la fin de vie du Congolais Paul Lo-mami Tchibamba (1914-1985). Une vie marquée par le deuil la violence coloniale et les désillusions de l'indépendance. Tchibamba est un intellectuel qui se heurtera toujours aux gouvernants, quels qu'ils soient, lia dirigé des revues, joué un rôle actif, politique et surtout culturel, sa fille le rappelle en introduction. Dans sa préface, le flamboyant Alain Ma-banckou paie sa dette à son aîné: dans les années 1980, l'auteur de Mémoires de porc-épic a été bouleversé par Sgando (1949). roman fondateur de la littérature congolaise. Tchibamba y montrait aux jeunes Africains que la vie quotidienne, Icchocdcs civilisations, les traditions et les croyances du peuple pouvaient être sujets de romans"
Un document passionnant, dune grande liberté d'écriture
Ah! Stbongo, demeuré inédit, brasse lui aussi tous ces thèmes avec une liberté, une dérision et une violence qui emportent. Le début tient du conte: par une nuit de cérémonie, la terre engloutit la jeune Zékassi. enceinte jusqu'aux y eux,pour la rendre, accompagnée d'un beau bébé, quelques jours plus tard. Cette naissance mythique désigne le prince Cikvva à une destinée exceptionnelle. Donc, il grandira beau, fort, valeureux, sérieux et sans humouret épousera la jolie Ndawclé, princesse elle aussi. Il deviendra tout naturellement le chef des Hoto Mbanza. un peuple de rOubangui. Tchibamba prend tout son temps pour exposer ce mythe d'origine, une de ces légendes qui sont à la base de la culture des "primitif" cl que les Européens appellent'miracles, consta-tc-t-il avec ironie.
Mais le malheur arrive dans la vie de Gikwa et des siens par l'intermédiaire de deux Pieds Nickelés revenus au village déguisés en Occidentaux : ces bétas n'ont de cesse de convaincre le prince des avantages delavieenvillcct du travailsalarié. Un tricot de corps et un short achèvent de séduire Gikwa qui s'enfuit avec Ndawélévcrs la jungle des villes. L'histoire se déroule dans les années 1920. Le Congo est sous administration belge : indigènes "chosifiés". endoctrinés par les "monpères" de différentes confréries, exactions noyées sous un discours humaniste qui couvre mal l'avidité des nouveaux maîtres. Gikwa ne comprend rien à la ville, même pas le français. Si son statut princier ne lui sert à rien, par contre sa force physique et sa loyauté naïve en font une bonne recrue. Il accède assez vite à un rang de chef d'équipe mais il se débrouille mal avec l'argent (le mbongo du titre) avec les codes de la vie en ville. Surtout, sa princesse se laisse détourner par des matrones qui voient très bien quel profit elles peuvent tirer de sa beauté et de son inexpérience : elle est embrigadeé dans la SaPuK (société anonyme du putains Kinoises), Gilikwa perd donc sa femme, et son travail, car son Polonais de patron convoite Ndawélé et humilie le jeune prince. Qui se fait aussi coffrercar il n'a pas de permis de séjour, ignorant tout des méandres de l'administration boula-maiari. urgent a brisé une destinée promise à la gloire : *Ah! Aftongon.
Làpparition tardive deect étonnant roman n'est peut-être pas un mal: on peut le lire à la lumière de ce qui a suivi dans la littérature africaine francophone ci mesurer l'influence de Tchibamba. Après lui viendront les virulents ""romans du dictateur", la prose acerbe de Sony Labou Tansi, de Mongo Bcti, d'Ahmadou Kou-rouma. de Ticrno Monencmbo, dXlain Mabanckou et de tant d'autres. Tchibamba, lui, pratique une langue française hypercor-reetc, voire savante. Plus tard, ses successeur

LE TEMPS, QUOTIDIEN NATIONAL SUISSE, 5 JANVIER 2008


 Télécharger le fichier

Livre associé

Auteur concerné