Événement

Intervention de Nicole Roelens au Congrès international de l'AISFL à Montréal 4-8 juillet 2016

Comment se fabrique l'hégémonie de l'humanité mâle ?

L'analyse socio-anthropologique du procès de fabrication de l'hégémonie de l'humanité mâle qui sera présentée rendra compte de la série des transformations-falsifications qui sont appliquées au réel des rapports d'interdépendance sexués pour produire l'hégémonie des mâles et l'asservissement corrélatif des femelles. Cette fabrication collective exige l'utilisation systématique et graduée des violences colonisatrices à l'encontre de l'humanité femelle. Notre analyse fait appel à trois types de connaissances qui ont été élaborés dans les différents tomes du Manifeste pour la décolonisation de l'humanité femelle :
1-La connaissance incarnée, du réel de la vie prosaïque des humains, portée l'humanité femelle et occultée par le phallocentrisme.
2- La connaissance socio-politique expérientielle des mécanismes de la colonisation sexiste.
3- La connaissance anthropologique produite par l'exploration des dynamiques collectives qui peuvent générer des processus d'aliénation ou des processus d'émancipation, des affrontements meurtriers ou des coexistences apaisées.

Le premier type de connaissances est indispensable pour ancrer notre projet de société alternative dans le réel de la condition humaine. Le second, pour stopper les mécanismes de colonisation. Le troisième pour intervenir lucidement sur le cours des évènements qui concernent de grands collectifs humains.

Cette intervention a été retenue par le groupe de travail socio-anthropologie politique de l'aislf

Nicole Roelens
juillet 2016


 Télécharger le fichier
XXe congrès international des sociologues de langue française du 4 au 8 juillet 2016 à Montréal au Québec.

Auteur concerné